Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui n’a pas envie de donner, donne de la main gauche» Proverbe burkinabè

Burkina Faso : Un nouveau projet pour renforcer les systèmes d’assurance qualité des produits médicaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 8 février 2021 à 23h40min
Burkina Faso : Un nouveau projet pour renforcer les systèmes d’assurance qualité des produits médicaux

Ce lundi 8 février 2021, est intervenu à Ouagadougou, le lancement officiel du projet « Promoting the Quality of Medecines Plus » (PQM+) financé par l’USAID. Ce projet vise à renforcer les systèmes d’assurance qualité des produits médicaux.

Le projet “Promoting the Quality of Medecines Plus” (PQM+) succède au PQM (Promoting the Quality of Medecines) qui a été mis en œuvre de 2015 à 2018 par l’USP (United States Pharmacopeial) et qui a contribué à améliorer les indicateurs du ministère de la Santé en termes d’assurance qualité des produits de santé. A la clôture donc du projet, les bénéficiaires ont fait le plaidoyer auprès de l’USAID, afin qu’il soit reconduit.

Et c’est désormais chose faite. Ce 8 février 2021, le secrétaire général du ministère de la Santé Dr Wilfrid Ouédraogo a procédé au lancement officiel du PQM+. Ce nouveau projet, selon Dr Biram Diouf, conseiller résident de l’USAID au Burkina Faso, est « un mécanisme mondial qui travaille avec quatorze pays à revenu faible et intermédiaire pour renforcer durablement leurs systèmes d’assurance qualité des produits médicaux ».

Les participants à la rencontre

Il indique qu’au Burkina Faso, le gouvernement américain à travers l’USAID a engagé 685 000 dollars soit environ 376 millions de F CFA sur deux ans pour soutenir la mise en œuvre du PQM+. Ce nouveau projet permettra d’améliorer la gouvernance des systèmes d’assurance qualité des produits de santé, ainsi que les systèmes de règlementation nationaux et régionaux pour garantir la qualité des produits de santé dans les secteurs public et privé.

Il permettra également d’optimiser et d’augmenter les ressources financières pour l’assurance qualité des produits de santé, d’accroitre la disponibilité en produits de santé essentiels de qualité pour la santé publique et enfin, de faire progresser l’apprentissage et le programme opérationnel de l’assurance qualité des produits médicaux dans le monde.

Dr Biram– Diouf secrétaire général résident de l’USAID

Et pour atteindre ces objectifs, l’USAID et l’USP s’appuieront sur le succès du précédent PQM qui a accompagné le Laboratoire national de santé publique (LNSP) et l’Agence nationale de régulation pharmaceutique (ANRP). Ainsi, le PQM+ fournira une assistance plus soutenue au LNSP pour améliorer son système de management de la qualité en préparation de l’accréditation ISO/17025 et la préqualification OMS. Ce qui va donner une reconnaissance internationale des compétences du LNSP en matière de contrôle de qualité des médicaments.

Pour ce qui concerne l’ANRP, le PQM+ permettra de renforcer son système de surveillance post-commercialisation basé sur l’analyse de risques qui permet d’optimiser les ressources, en les canalisant vers les domaines présentant des risques plus élevés pour les patients. « PQM+ continuera à travailler avec l’Agence nationale de régulation pharmaceutique, le Laboratoire national de santé publique et d’autres partenaires pour atteindre ces objectifs importants. Plus spécifiquement, ils amélioreront encore les systèmes de surveillance pour contrôler la sécurité des médicaments, soutenir le LNSP pour l’accréditation ISO et continuer à accompagner l’ANRP dans ses efforts pour améliorer la qualité des médicaments disponibles sur le marché grâce à une meilleure règlementation », a expliqué Dr Diouf.

Photo de famille

Dr Wilfrid Ouédraogo, secrétaire général du ministère de la Santé, n’a pas manqué de rappeler que la lutte contre les médicaments de qualité inférieure est un sujet qui préoccupe le ministère de la Santé. « Un système de santé sans les médicaments ne peut être performant et des produits de santé sans la qualité ne servent à rien ». C’est pourquoi, le ministère de la Santé a tenu à exprimer sa reconnaissance à l’USAID qui a reconduit le PQM.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Marche à Ouagadougou : Plusieurs artères au centre-ville sous des flammes
Marche contre l’insécurité : Des manifestants dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Bobo-Dioulasso
Dori : Le mouvement "Sauvons le Burkina" proteste contre la "mauvaise gestion" de la sécurité et demande la démission du président du Faso
Saccage à la Mairie de Ouagadougou : "Ce sont les Koglwéogo qui ont tout gaté" (se révolte un manifestant)
Marche du 27 novembre : Le gouvernement va saisir le procureur (Sécurité)
Manifestation du 27 novembre : Échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre
Ministère de l’agriculture du Burkina : Un atelier pour l’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre l’utilisation abusive des pesticides
Marche à Ouagadougou : Des commerces fermés sur l’avenue de l’indépendance, la Place de la nation inaccessible
Commune de Manga : L’Association pour le développement et l’intégration de la jeunesse rurale lance une nouvelle plateforme
Bobo-Dioulasso : A genoux, des « mamans des FDS » demandent aux Burkinabè de surseoir à la marche du 27 novembre
Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)
Journées agro alimentaires 2021 : Vers un développement de systèmes alimentaires durables et résilients
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés