Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Médias en ligne : L’Association des éditeurs et professionnels expose les réalités du secteur au ministre de la Communication

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 21 janvier 2021 à 23h25min
Médias en ligne : L’Association des éditeurs et professionnels expose les réalités du secteur au ministre de la Communication

L’Association des éditeurs et professionnels des médias en ligne (AEPML) a été reçue en audience, ce jeudi 21 janvier 2020, par le ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, Ousséni Tamboura. Cette première prise de contact a été l’occasion pour la délégation conduite par Dr Cyriaque Paré, d’exposer les difficultés que rencontrent les acteurs de médias en ligne. En face, c’est un ministre disposé à œuvrer à la recherche de solutions que les visiteurs du jour ont salué.

Depuis sa prise de fonction officielle à la tête du ministère de la Communication et des Relations avec le parlement, le porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, a entamé une série de prises de contact et rendu visite aux organisations professionnelles des médias. Ce jeudi 21 janvier 2021, c’était au tour de l’Association des éditeurs et professionnels des médias en ligne (AEPML), conduite par son président, Dr Cyriaque Paré, d’être reçue par Ousséni Tamboura.

La fiscalité, les avantages liés à la carte de presse, etc

A l’issue des échanges qui ont duré près d’une heure, Dr Cyriaque Paré a laissé entendre que l’association a exposé au ministre les difficultés que rencontrent les éditeurs et professionnels des médias en ligne. La principale difficulté, à l’en croire, est liée à la fiscalité. « L’entreprise de presse n’a pas de fiscalité spécifique alors qu’elle reste une entreprise spécifique de par le service public qu’elle rend ».

Outre cela, il y a le problème de l’accès à la manne publicitaire de l’administration publique, la question des avantages liés à la carte de presse, l’augmentation de la subvention de l’Etat.

Dr Cyriaque Paré, président de l’association des éditeurs et professionnels des médias en lignes du Burkina

Le devoir de gratitude des opérateurs de téléphonie

« Nous avons enfin demandé que le ministre nous appuie dans un plaidoyer auprès des opérateurs de téléphonie dont nous sommes des apporteurs de clients. Beaucoup de citoyens consomment l’information en ligne qui est accessible gratuitement et qui permet aux opérateurs d’engranger des bénéfices parce qu’il faut acheter des crédits de téléphone pour lire l’information. Mais ceux qui produisent ces informations n’ont pas d’avantages spécifiques liés à cette production. C’est une question que nous avons posée et nous pensons que les opérateurs de téléphonie devraient pouvoir accompagner les médias en ligne dans leur développement économique », a indiqué Dr Cyriaque Paré.
L’Association des éditeurs professionnels des médias en ligne dit apprécier la démarche du ministre Ousséni Tamboura pour connaître les réalités du secteur et sa disponibilité à rester en dialogue permanent avec ses membres pour résoudre les problèmes posés.

Ousséni Tamboura, ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement

L’AEPML en bref

En rappel, l’Association des éditeurs et professionnels des médias en ligne (AEPML) est une structure qui regroupe les éditeurs, promoteurs, gestionnaires, directeurs de publication, responsables de journaux en ligne et de portails établis au Burkina Faso ou à l’étranger mais ayant pour cible principale les Burkinabè. Elle a été créée en 2015 et a pour objectif de contribuer à la professionnalisation du secteur.

A son actif, il y a la loi sur les médias en ligne qui leur permet d’avoir une certaine légitimité et de bénéficier de la subvention de l’Etat. L’association compte une quarantaine de membres mais des estimations faites, il existerait près de 200 médias en ligne au Burkina Faso qui ont une vocation plus ou moins professionnelle, selon Dr Cyriaque Paré.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 227 est disponible
A la Une de L’Evénement du 25 février 2021
Burkina Faso : Des journalistes renforcent leur culture en statistiques de l’énergie
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 226 du 15 fevrier vient de paraître.
Réseau des radios catholiques du Burkina : “Nous ambitionnons faire de ce réseau une agence de presse nationale”, Abbé Laurent Balma
Digital : L’incubateur « incub@uo » inaugure son nouvel espace de travail au sein de l’université Joseph Ki-Zerbo
Cyber-sécurité : « Au Burkina, nous avons été surpris par l’internet », déplore le commissaire Rachid Palenfo
Burkina : Les journalistes à l’école de l’analyse des statistiques touristiques
Pour suivre l’actualité du Burkina en vidéos, abonnez-vous à notre WebTV
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 225 vient de paraître.
Agences de publicité au Burkina : « Publicitaires associés » crie haro sur les entreprises clandestines
Journalisme et communication : Charles Antoine Bambara de la MINUSCA partage son expérience avec les étudiants de l’ISCOM
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés