Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. » Michelle Obama

Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué de presse • mardi 19 janvier 2021 à 05h40min
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso

(Ouagadougou, 18 janvier 2021). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce lundi matin, le collège des conseillers du Conseil supérieur de la Communication (CSC).

Conduite par le vice-président du CSC, Aziz Bamogo, la délégation est venue remettre le rapport d’activités de l’année 2019 de l’institution en charge de la régulation des médias au chef de l’Etat.

Dans ce rapport, « il y’a un certain nombre de manquements que nous avons relevés, des manquements liés au respect de la loi, de l’éthique et de la déontologie », a déclaré le vice-président du CSC à l’issue de l’audience avec le président du Faso.

Cependant, en dépit de ces manquements, le CSC se satisfait de l’effort que l’ensemble des médias de notre pays fait pour être une presse appréciée à l’international.

Selon M. Aziz Bamogo, le président du Faso a salué le travail fait par le CSC à l’occasion des élections couplées du 22 novembre 2020. Roch Marc Christian Kaboré a aussi demandé à l’instance de régulation des médias de faire en sorte que la contribution des médias à l’ancrage de la démocratie et de l’État de droit au Burkina Faso soit plus forte.

Dans cette perspective, le CSC a inscrit au titre de ses activités prochaines, la construction d’une antenne régionale à Ouahigouya, l’extension de son siège, et le déploiement du dispositif d’observation des médias dans plusieurs autres villes du pays.

En outre, le rapport 2019 recommande le renforcement institutionnel du CSC, et fait un plaidoyer pour une fiscalité plus adaptée aux médias et aux sociétés de publicité.
Pour les élections municipales de 2021, le conseil propose une déconcentration de l’institution pour être sur l’ensemble du territoire pour une couverture plus optimale de ce scrutin local.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 19 janvier à 07:34, par triste gestion ! En réponse à : Régulation des médias : le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso

    Comment se fait il que toutes ces institutions (ASCE-LC, cour des comptes...) envoient leur rapport annuel avec 13 mois de retard au président du Faso ?
    La bonne gouvernance commence par remettre les rapports annuels à temps c’est à dire au plus tard 3 à 4 mois au maximum après l’exercice clos pour en tenir compte pour l’année en cours !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Eddie Komboïgo, nouveau Chef de file de l‘opposition : « Ce qui est important, c’est l’intérêt supérieur de la nation »
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré a échangé avec les anciens présidents Jean-Baptiste Ouédraogo et Michel Kafando
Adhésion du MPS à la majorité présidentielle : Le bonheur se trouve dans la manière de gravir la montagne, enseigne Yacouba Isaac Zida
Burkina : Le nouveau chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, prend officiellement fonction
Burkina : La majorité présidentielle appelle à l’engagement de chacun pour accompagner le président Roch Kaboré
Réconciliation nationale : Zéphirin Diabré explique les schémas d’application de sa mission
Suspension du stade du 4-Août : "Nous n’avons pas de culture d’entretien, de maintenance", regrette l’ingénieur en génie civil, le ministre Vincent Dabilgou
Majorité présidentielle : « Nous n’acceptons pas n’importe qui », précise le coordonnateur, Clément Sawadogo
Burkina : Le MPS de Yacouba Isaac Zida et du Pr Augustin Loada rejoint la majorité présidentielle au nom de la réconciliation nationale
Vie politique : Les Forces nouvelles du Burkina ( FNB) adhère à l’opposition politique
Burkina : L’OPA-BF de Me Ambroise Farama déclare son appartenance à l’opposition politique
Politique : Le Parti indépendant du Burkina (PIB) déclare son appartenance à la majorité politique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés