Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Clément Pengdwendé Sawadogo veut travailler sans répit

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 14 janvier 2021 à 23h40min
Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Clément Pengdwendé Sawadogo veut travailler sans répit

Clément Pengdwendé Sawadogo a été installé dans ses fonctions de ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le jeudi 14 janvier 2021, par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Stéphane Wenceslas Sanou. Il remplace à ce poste, qu’il avait déjà occupé de par de passé, le ministre Siméon Sawadogo. La cérémonie a eu lieu en présence de plusieurs autorités administratives et politiques, dont un nombre important de gouverneurs de région.

Clément Pengdwendé Sawadogo, ministre entrant.

Clément Pengdwendé Sawadogo est désormais ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation du gouvernement Dabiré II. Nommé le 10 janvier 2021, c’est ce 14 janvier qu’il a pris fonction, en remplacement de Siméon Sawadogo qui, lui, sera désormais à la tête du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. En passant le témoin à son successeur, Siméon Sawadogo a dressé le bilan des quatre années passées à la tête du ministère ainsi que les défis qui attendent le nouveau chef du département.

Le secrétaire général du gouvernement, les ministres entrant et sortant, et la ministre déléguée chargée de la Décentralisation.

C’est un ministère qui compte cinq programmes budgétaires. Au titre du programme budgétaire « Décentralisation », le ministre sortant a cité l’adoption en 2018 des nouveaux référentiels de la décentralisation qui a marqué l’avènement du cycle III de la décentralisation et qui a permis d’amorcer un certain nombre de réformes. Pour le compte du programme « Administration du territoire », il y a eu la réforme globale de l’administration du territoire national en lien avec le programme présidentiel ; la révision intégrale du code électoral ; la réforme du format de l’organisation de la fête nationale du 11 décembre, toujours en cours ; la poursuite du traitement des dossiers relatifs aux frontières ; l’élaboration de la stratégie nationale de promotion de la cohésion sociale ; l’élaboration de la stratégie nationale de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent, aussi en cours ; etc.
S’agissant du programme « Pilotage et soutien », le ministre Siméon Sawadogo souligne qu’il est important de faire mention de la finalisation en cours du Programme d’investissement public (PIP).

Le présidium à la cérémonie d’installation.

Au titre du programme « Etat civil », il a mentionné le projet particulier de modernisation de l’état civil à travers l’adoption d’une solution technologique. Enfin, pour ce qui est du programme budgétaire « Protection civile », le ministre a fait mention de la création de l’Agence nationale de la protection civile, la réalisation de casernes de sapeurs-pompiers à Dori, Fada et Gaoua (déjà budgétisée au titre de l’année 2021) et la construction en cours du siège de l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC).

Plusieurs autorités administratives et politiques ont rehaussé la qualité de la cérémonie par leur présence.

« En somme, il s’agit des dossiers phares qui ont été au cœur de notre action à la tête de ce département durant ces quatre années », a conclu le ministre sortant. Pengdwendé Clément Sawadogo dit mesurer l’ampleur de la tâche, et entend donner le meilleur de lui-même pour la réussite des chantiers en cours et à venir. Pour lui, plusieurs défis attendent toujours d’être relevés, notamment la lutte contre le terrorisme et ses conséquences néfastes, et l’instauration de l’autorité de l’Etat. C’est pourquoi il a affirmé ceci : « Nous n’aurons pas de répit, parce que les chantiers sont nombreux et tout aussi délicats les uns que les autres ».

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Chef de file de l’opposition : On ne se bouscule pas au portillon !
Réconciliation nationale : « Peut-on juger le dossier de l’insurrection sans Roch Kaboré et les OSC ? », s’interroge Mousbila Sankara
Vie politique : Le mouvement « Agir Ensemble » planche sur les élections et les perspectives
Bobo-Dioulasso : Le CGD mobilise les forces politiques et sociales pour le suivi des engagements du président Roch Kaboré
Politique : Le parti du Réveil patriotique du Faso inaugure son siège national
Réconciliation nationale : Le parti « La Marche pour la patrie » souhaite la suppression du HCRUN
Commune de Loumbila : « Nous avons 31 villages et une quarantaine d’écoles », se félicite le maire
Conseil des frontières : Les membres se concertent à Ouagadougou pour donner un nouveau souffle aux activités
Justice au Burkina : « Construire ensemble l’Etat de droit et avoir une justice équitable », s’engagent les acteurs
Rencontre statutaire avec le Conseil supérieur de la magistrature : Le président du Faso félicite les magistrats pour le travail abattu
Commission de l’Informatique et des Libertés : La présidente reçue par le Premier ministre
Cadre de concertation du CFOP : Eddie Komboïgo invite les partis de l’opposition à se manifester
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés