Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »  Voltaire

Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Louise Go, la sociologue au chevet de l’artisanat burkinabè

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 14 janvier 2021 à 23h25min
Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Louise Go, la sociologue au chevet de l’artisanat burkinabè

Louise Anne Go, c’est le nom du désormais ministre délégué auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, chargé de l’Artisanat. Et ce, depuis le dimanche 10 janvier 2021. Secteur éclipsé par l’industrie et le commerce, l’artisanat au Burkina Faso souffre d’un manque de promotion. La nouvelle ministre a donc du pain sur la planche, d’autant plus que ce secteur lui semble étranger. Retour sur le parcours de Louise Go.

Née le 17 mai 1963 à Toma, Louise Anne Go est sociologue de formation et titulaire d’un master II en Gestion des projets. Avec 25 ans d’expérience professionnelle, Louise Go a parcouru la sous-région ouest-africaine pour servir dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.

En effet, affirme-t-elle, « j’ai mené des études, monté, exécuté, évalué et suivi des projets d’eau potable et d’assainissement en milieux rural, semi-urbain et urbain au Burkina Faso, au Bénin, au Mali, au Niger, au Sénégal et au Togo ».

Avant sa nomination au poste de ministre délégué chargé de l’Artisanat, Louise Go était secrétaire permanente de l’Observatoire national de prévention et de gestion des conflits communautaires (ONAPREGECC) au ministère des Droits humains et de la Promotion civique, depuis le 24 mai 2019.

L’artisanat au Burkina, un secteur qui lui est étranger

Le secteur de l’artisanat semble jusque-là étranger à Anne Louise Go. De son cursus scolaire à son parcours professionnel, la nouvelle ministre n’a jamais eu affaire à ce secteur. Mais elle a un atout qu’elle brandit : son profil de sociologue. « Nous venons d’arriver. Nous allons échanger avec les différents collaborateurs et effectuer des sorties de terrain. Et comme il se trouve que je suis sociologue, ça sera plus facile pour moi d’aller vers ces acteurs, échanger avec eux et voir un peu quel est l’état des lieux », a-t-elle fait savoir le 13 janvier 2021 à l’occasion de la cérémonie d’accueil au sein du ministère , organisée à son honneur.

Une cérémonie au cours de laquelle, elle été briefée sur les difficultés qui minent le secteur de l’artisanat, car dira-t-elle : « Nous avons eu l’information, en échangeant avec le ministre du Commerce, qu’au niveau du secteur de l’artisanat, il y a un gros chantier. Nous devrons travailler à booster toutes les actions qui pourront accompagner le secteur de l’artisanat ».

En plus de l’approche sociologique pour aborder la question, sa connaissance de la sous-région, son carnet d’adresse et son dynamisme pourraientt en revanche servir à l’artisanat burkinabè. En effet, Anne Louise Go a longtemps servi dans des ONG et organismes internationaux qui interviennent dans le domaine de l’eau et de l’assainissement.

Sa plus longue carrière a été avec IGIP Afrique où elle a servi pendant plus de 20 ans, de 1996 à 2017. Elle a occupé plusieurs postes dans cette structure, ce qui l’a amenée un peu partout dans la sous-région, notamment au Bénin, au Sénégal, au Mali, au Togo et au Niger. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

E.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « La contre-performance de l’UPC s’explique par la radicalisation du discours et les incohérences de son leader … », relève l’analyste-consultant Windata Zongo
Gouvernance au Burkina : Le Balai citoyen dans une réflexion prospective sur les institutions post-électorales
Burkina : Le député sortant Boukaré Kouanda retrouvé mort dans une clairière argileuse de Bilgo
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du gouvernement Dabiré
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse Thiombiano Ilboudo prend les commandes
Ministère des Sports et des Loisirs : Dominique Nana veut une grande place aux loisirs
Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières : Bachir Ismaël Ouédraogo et Aimé Zongo ont pris fonction
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me Bénéwendé Sankara installé aux affaires
Réconciliation nationale : « C’est le genre de mission où il n’est pas envisageable d’échouer, sinon ça voudrait dire que le Burkina Faso a échoué », mesure Zéphirin Diabré
Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Clément Pengdwendé Sawadogo veut travailler sans répit
Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a officiellement pris les commandes
Ministère de la Santé : Pr Charlemagne Ouédraogo prend les rênes sous le signe de la solidarité agissante et de la cohésion sociale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés