Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 11 janvier 2021 à 23h15min
Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

Le gouvernement du Premier ministre reconduit, Christophe Dabiré, est connu. Mais la nouvelle, le fait majeur est l’entrée au gouvernement du président de l’Union pour le progrès et le changement(UPC), Zéphirin Diabré, ancien chef de file de l’opposition.

Celui qui est arrivé troisième lors de la dernière présidentielle, avec une défaite plus lourde pour son parti qui est devenu le deuxième parti de l’opposition et est arrivé quatrième en nombre de députés quoique ayant eu plus de voix que le parti, Nouveau temps pour la démocratie (NTD), entre au gouvernement. Cette entrée au gouvernement, au nom de la réconciliation nationale et pour servir la réconciliation et la cohésion nationale auprès de celui qu’il a challengé deux fois sans succès aux élections présidentielles, est une déflagration politique.

Cette nouvelle pose autant de questions que les nombreuses inconnues de l’énigmatique équation de la réconciliation nationale qu’il est appelé à résoudre. Et pour ne pas lui faciliter la tâche, on lui a accolé aussi la cohésion nationale comme pour lui dire, « Zeph, la science, tu n’as qu’à « peut » on va voir ».

Qu’est-ce que cela peut donner comme changements dans la vie politique, cette arrivée d’un poids lourd de l’autre camp ? Zéphirin Diabré au gouvernement est- elle une version de la théorie du professeur de marketing sur l’union de deux baobabs pour terrasser le troisième ?

Il ne nous semble pas que l’UPC ait un autre représentant que son chef au gouvernement. Si c’est confirmé, on peut se demander si Zéphirin Diabré est au gouvernement parce que son parti s’est allié au MPP, où s’il y est allé intuitu personae ? C’est-à-dire que ce poste lui est attribué pour sa personnalité. Il serait au gouvernement comme son nouveau collègue, ministre d’État, Sy Chérif en tant que ministre non engagé, auquel cas, il devrait quitter la présidence de l’UPC. Mais s’il y est en tant que UPC et seul, les risques plus nombreux que les avantages de cette nouvelle aventure peuvent accentuer la descente aux enfers de son parti.

Réconcilier et partir

Zéphirin Diabre veut il se retirer de la politique en contribuant à ramener au pays celui qu’il a fait chasser par l’insurrection ?

Les conditions du retour de Blaise Compaoré seront des plus difficiles à négocier ; et la manœuvre du MPP a été habile. Il est clair que ce n’est pas Eddie Komboïgo qui pourrait évoquer un possible passage de Blaise Compaoré par la case prison lors de son retour. Zéphirin Diabré, s’il n’a pas mis à jour son logiciel politique sur la réconciliation, était adepte du triptyque : vérité, justice, réconciliation.

On peut compter sur lui pour faire preuve d’audace sur la question, car c’est lui qui le premier a dit non au dictateur Compaoré et a en tant que chef de file de l’opposition, lancé la lutte contre la modification de l’article 37. Les démissionnaires de la dernière heure qui vont créer le MPP, ont pris le train en marche parce qu’ils voyaient la victoire inéluctable du peuple.

Dans cette mission qu’il a acceptée, Zéphirin ne doit pas oublier ceux avec qui il marchait, les victimes de l’insurrection et du coup d’État, et les nombreuses personnes assassinées durant les 27 ans. Ce ne sera pas du tout un travail de tout repos. Pour lui faciliter la tâche, il faudrait remercier les institutions budgétivores qui ont échoué durant le premier mandat, Haut conseil pour la réconciliation et pour le dialogue social.

L’extradition de François Compaoré et le début du procès Norbert Zongo l’aideraient aussi dans sa mission. Si le sort de François Compaoré est scellé selon certains, Blaise Compaoré pourrait accepter de rentrer et de se mettre à la disposition de la justice. Pour eux, Blaise aurait un amour de père pour son frère qu’il aura toujours couvé depuis son enfance, ayant renoncé à de longues études pour l’armée afin qu’il fasse les longues études qu’il n’a pas pu faire lui. Ce qui expliquerait cette passion qu’il a pour les titres de docteurs honoris causa.

Ce gouvernement ne sera pas un gouvernement qui ne manquera pas de faire des étincèles avec Me Benewendé Sankara et Dr Zéphirin Diabré, quand on se rappelle les amabilités que les deux ont échangé quand l’avocat a bondi sur l’offre que Zéphirin a refusé après les élections de 2015. Espérons que nos politiciens vont apprendre à mieux se tolérer et travailler en bonne intelligence ; ce qui serait un changement notable dans le milieu politique de notre pays.

Zéphirin aura à supporter les quolibets de ceux qui, avant lui, ont emprunté le chemin qu’il suit maintenant, mais il devrait rester zen, c’est normal. Mais les autres devraient avoir le triomphe modeste. Car s’il réussit, ils le rejoindront ; qu’ils se rappellent quand il était presque seul venant du CDP à refuser la révision de l’article37.

Tout le mal qu’on peut lui souhaiter c’est l’adhésion des caciques du MPP à cette volonté du président et du premier ministre de lui confier le vaste programme de la réconciliation qui ne se limite pas au retour de Blaise Compaoré. Il englobe aussi les questions sécuritaires. Ce qui est sûr il faudra plus d’un semestre pour aborder sérieusement et sereinement cette question. Il ne faudrait pas la lier à une promesse de campagne. En entrant au gouvernement, c’est une mini réconciliation entre l’ancien chef des opposants et l’ancien président, qui deviennent tous deux des associés pour réconcilier le pays.

L’objectif de ce ministère n’est pas de faire pièce au CDP. Il faut féliciter cette volonté des politiciens de travailler ensemble. Nos problèmes sont immenses et on a besoin de toutes les intelligences et de toutes les énergies, pour les résoudre.

Sana Guy
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 janvier à 21:26, par Soucieux pour mon pays En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Un article très édifiant. Merci monsieur SANA. L’analyse a été faite sous tous les angles, avec beaucoup d’hypothèses et sans fanatisme. C’est vraiment professionnel. Ce sont ces genres d’écrits que nous souhaitons. Bon vent dans ta carrière, monsieur SANA.🙏

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 06:23, par HUG En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Il n y a de problème de réconciliation au Bf.L affaire des politiciens entre eux ne nous interesse pas. Si Zerephin avait été nommé ministre de justice pour accélérer le jugement des dossiers pendant en justice j aurais applaudi.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 07:49, par ollo En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Que le Tout Puissant soutienne le ministre Diabré. Il a la compétence et la capacité de faire beaucoup de choses si on le laisse vraiment travailler. Il a aussi une forte personnalité et devra beaucoup écouter surtout. Je souhaite qu’il aborde rapidement le contentieux entre l’Etat et les travailleurs du public pour calmer le front social ce qui lui permettra également d’avoir un bon accompagnement pour aborder les autres chantiers. Quoiqu’on dise cette façon de vilipender ou de mépriser les travailleurs du public n’est pas productive et ne participe pas à la cohésion sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:33, par Wasabi En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Ce gouvernement met à nu les qualités de visionnaire du Président Roch. Avec la bénédiction de tous les fils du pays, une partie de la clique ayant géré le BF depuis 1987, s’assure une autre trentaine d’années au pouvoir. Roch a déjà placé ses pions pour le maintien au pouvoir du MPP en 2025. Je m’explique :

    1- Les 2 opposants majeurs qui ont rejoint le gouvernement ont hérité de deux ministères qui leur feront certainement laisser des plumes au yeux de l’opinion en termes de crédibilité et même de bilan. Il s’agit de 2 ministères ou il est quasi impossible de contenter la majorité observatrice du jeu politique, surtout en ce qui concerne la question de la réconciliation.

    2- De facto, ils deviendront comptables du bilan du MPP. Avant cette entrée au gouvernement, leurs partis représentaient les 2 véritables alternatives du jeu politique. C’est d’autant plus brillant qu’il s’agit du 2e mandat de Roch et leur passage au sein du gouvernement sera encore plus frais dans la mémoire collective aux prochaines élections présidentielles et législatives. Pour les municipales à venir, l’UPC aura fort à faire puisque la base du parti risque de se sentir trahie.

    3- Que cela soit acté officiellement ou non, l’UPC sera désormais considéré par l’opinion comme un parti de la majorité présidentielle comme c’est déjà le cas pour l’UNIR/PS. Même si l’UPC décide de rester affiliée à l’opposition (constituée par l’autre partie de la clique de 1987) elle effectuera possiblement un travail de sape au sein de l’opposition affiliée au profit du MPP.

    4- L’opposition représentée par le CDP est beaucoup moins crédible sans l’UPC (dont la crédibilité était en nette érosion). Même si le CDP par un miracle prend le pouvoir en 2025, il ne pourra guère gouverner en condamnant les caciques du MPP, comme l’inverse se vit actuellement.

    Pour dire vrai, à la place de ces 2 opposants, j’aurai fait pareil, pourquoi ?

    1- Moi Benewendé, on a rasé ma tête ici, on m’a humilié, j’ai donné du meilleur de moi même pour l’ancrage démocratique au BF. Lors des premières élections après le départ du régime de 27 ans, vous allez voter ces gens qui ont largement contribué à me raser la tête et je n’ai même pas été 3e ? Manger est mieux souvent ; car si la lutte est commune, le destin est personnel. J’ai des charges à assumer et des factures à payer comme vous tous.

    2- Moi Zeph, j’ai commencé à vous faire sortir en 2012 jusqu’au départ de Blaise et ce sont les opposants de 6 mois vous venez réélire suite à l’insurrection ? J’ai trop marché sous le soleil pour vous et j’ai plus perdu que gagné. Allons briller un peu tchè ! De toutes façon avec ce que vous m’avez montré en novembre 2020 là, compter sur vous est une erreur pour conquérir le pouvoir 1 jour, surtout en 2025 si je dois affronter le choco de l’assemblée nationale là.

    Peuple ingrat que nous sommes, nous méritons les politiciens découragés des batailles stériles que nous avons.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:44, par Danton En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Content de savoir que Zéphirin Diabré rejoigne enfin le camp où il devait être depuis 2016, car je maintiens qu’en 2016, seule une coalition gouvernementale constituee des insurges de 2014 pouvait sortir ce pays de l’orniere. Dommage que ce soit au prix de multiples défections et défiances dans son propre parti que Zeph ouvre enfin les yeux. Esperons seulement que le machin de la “réconciliation” n’est pas une patate chaude qui lui a été refilée par RMCK. En tout cas mon constat est qu’il y a encore des crimes de sang commis sous le régime Compaoré qui attendent d’etre Jugés, tout comme des crimes économiques. Et j’attends toujours d’être convaincu que ’’Blaise’’, qui n’a jamais demandé pardon aux Burkinabé pour 27 ans de mal (d’aucuns me diront que tout n était pas noir) doit être la bienvenue au Burkkna Faso actuellement. Pourquoi devrions-nous faire de Blaise C. et de ses acolytes une priorité tout simplement parce que le mal du pays commence à les gagner, apres qu’ils aient mis le pays a terre pour se tailler des business juteux ailleurs avec l’argent vole aux Burkinabe ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 08:59, par Objectivité En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Toutes mes félicitations monsieur SANA. L’article est très professionnel avec une belle analyse qui tranche avec les écrits plats de certaines personnes. Je vous souhaite une excellente carrière professionnelle. Bon vent ! Bien à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 09:05, par Sanou En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Cet article est assurément bien écrit. Il n’est pas long mais très intéressant dans sa manière de convoquer notre réflexion. Je voudrais demander à Sana Guy, de donner sa perception sur la question : "quel est l’état d’esprit et le sentiment de ceux qui étaient avec Diabré ?. Ils sont nombreux, Louis Armand Ouali, Kaboré François Tamby, les députés frondeurs, le Poe Naba .... "L’oeuvre de la reconciliation de Diabré s’étendra-t-elle à eux ?"

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 10:37, par Ka En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Lu pour vous sur un site d’un pays voisin du Faso mes amis internautes de Lefaso.net : ‘’’’’’’Mais on imagine que celui que les internautes affublent déjà du sobriquet « KKB burkinabè » a dû discuter avec le chef de l’Etat des garanties solides et des assurances pour mieux réussir sa mission.
    La question mérite d’être posée quand on sait que les ayants droit de Thomas Sankara et de Norbert Zongo, pour ne citer que ces victimes emblématiques, observent pratiquement une sorte de veille judiciaire depuis des lustres et rêvent d’accrocher les têtes des frères Compaoré à un croc de boucher.
    Si « atomic Zeph » parvient à manipuler avec dextérité cette bombe de la réconciliation nationale sans qu’elle explose entre ses mains, il marquera sans nul doute un bon point politique et décisif pour la suite de sa carrière politique.
    Mais s’il devrait échouer, ce serait le chant du cygne pour le Lion.’’’’’’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 10:38, par Yamb Yelle En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Excellent article écrit avec professionnalisme. Merci Sana

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 13:08, par Cyrille En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    La réconciliation des cœurs, des fils et filles du pays des hommes intègres vers une union sacrée. J’aimerais inviter le ministre d’état Zephirin DIABRE à entamer un dialogue national pour définir un schéma de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

    Que ce schéma de la réconciliation ne soit pas dicté seulement par les politiciens mais tous les fils et filles de ce pays de toute région, langue, ethnie, religion, et couche sociale car chaque nation mérite son peuple.

    En puisant dans les terroirs ancestraux comme l’appel de Manega, la justice transitionnelle, la justice à la rwandaise prôné par KAGAME, ou celle impulsé par le Chef de Mossé, ou de toute autre forme de justice tendant vers une véritable réconciliation des cœurs, il peut véritablement réussir sa mission ou du moins tracer les sillons de cette réconciliation.

    Tous ceux qui parlent du triptyque vérité, justice, et réconciliation oublie que schéma est très long et beaucoup des parents des victimes qui attendent le verdict de la justice sont morts sans aucune manifestation de la vérité.

    Ce dialogue national pourra nous permettre de définir les ingrédients et les grandes orientations mais aussi la mise en œuvre du schéma de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

    Ne laissons pas les autres nations dites démocrates ou républicaines nous dicter la marche de notre peuple et de notre histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 13:28, par MONTVERITE En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Analyse pertinente de la part de Mr SANA. Courage à vous. Ce que je voudrais dire à tous les dirigeants de ce pays, de près ou de loin, d’une manière ou d’une autre c’est que ce qui colle : << ce n’est pas les années qui ont compté dans la vie mais la vie qui a compté dans les années. A.L >>. Chacun doit agir en toute intégrité avec rigueur pour l’intérêt général. Cela pourra nous permettre d’avancer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 16:06, par Nabiiga En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Je suis content que Zeph ait été nommé à chapeauté la réconciliation nationale même si j’aurai préféré que ce soit Ablassé, rien que pour la bizarrerie de ses sorties médiatiques. Qu’importe, que Zeph fasse le travail en respectant l’attente de tous les Burkinabès : réconciliation sans impunité. Quiconque épinglé par la justice se doit de se présenter devant celle-ci pour répondre de ce dont il est reproché. La personne est jugé pour ledit délit, soit il est déculpabilisé, soit condamné. Il purge par la suite sa sentence. Après, il rentre chez lui, complètement en paix avec lui-même et avec la nation. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 16:24, par Je ne suis pas un Yes Man !!! En réponse à : Zéphirin Diabré entre au gouvernement pour réconcilier la nation : Vaste programme !

    Une question à qui de droit : Vous parlez de quelle réconciliation au Burkina Faso ? Le peuple est en paix et vit en harmonie avec ses frères et sœurs de la sous région. On dirait que tout tourne autour de la galaxie de Blaise Compaoré ! Eh bien le peuple insurgé n’avalera pas cette pilule de cyanure ! La place de Blaise Compaoré est bel et bien dans la prison. Ce sanguinaire dictateur pensait qu’il était invincible, mais le peuple l’a chasser lui son frère et leur galaxie de belle-mère etc... Et puis on parle de réconciliation depuis 1960 jusqu’à nos jours, pourquoi ? Des gens ont été indemnisés ici il n’y a pas longtemps ! Ces gens étaient considérés comme des victimes de la révolution, et des brimades et assassinats du Front populaire. Soyons sérieux tout de même ! Blaise Compaoré a de toutes les façons changer de nationalité. Il est ivoirien non ? Alors c’est quoi même ? Qu’il vienne alors, nous allons tous quitter le pays et le laisser vivre seul avec sa galaxie !
    Nous les insurgers de 2014, l’attendons de pied ferme ici pour qu’il nous dise qui a tué Thomas SANKARA, Commandant Lengani, Capitaine Henri ZONGO, Sessouma Guillaume, Commandant Guébré Fidèle, Norbert Zongo, Dabo Boukary.... La liste est longue...

    Par Je ne suis pas un Yes Man !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouvement démocrate (MoDEM) : Un premier congrès extraordinaire pour lancer les activités politiques
Assemblée nationale : vingt quatre députés suppléants valident leur mandat
Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) salue la nomination de Zéphirin Diabré
Burkina : La composition du gouvernement Dabiré II par ordre protocolaire
Assemblée nationale : Le projet de règlement intérieur remis à Alassane Bala Sakandé
Pr Charlemagne Ouédraogo, le « chef d’orchestre » qui veut faire jouer chaque membre de son équipe
Réconciliation nationale : « Un jour, on se rencontrera pour fêter cette victoire-là », espère Simon Compaoré
Mouvement Démocrate (MoDEM) : « Nous ne nous sentons aucunement responsables de l’échec de l’UPC », déclare Justin Compaoré
Affaire "tranquilos" : Zéphirin Diabré "retire" sa plainte contre Simon Compaoré
Lutte contre la corruption : L’ASCE-LC transmet ses rapports
Régulation des médias : Le rapport 2019 du CSC remis au président du Faso
Contrôle des finances publiques : La Cour des Comptes remet son rapport public 2019 au président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés