Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont les choses effrayantes que vous voyez quand vous détournez les yeux de votre objectif. » Henry Ford

Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 20 décembre 2020 à 23h15min
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin

Au cours d’une audience solennelle ce dimanche 20 décembre 2020, le Conseil constitutionnel a validé les législatives du 22 novembre. Avec un taux de participation de 49,66%, quinze partis et formations politiques se partagent les 127 sièges de l’Assemblée nationale.

Selon le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, l’élection est déclarée « régulière, transparente et sincère ». Le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) vient en tête avec 56 sièges, suivi du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) avec 20 sièges et le Nouveau temps pour la démocratie (NTD) 13 sièges. L’Union pour le progrès et le changement (UPC), ancienne deuxième force politique du Burkina, vient en quatrième position avec 12 sièges.

Sur les 126 partis et formations politiques en lice pour les législatives, seulement 15 se sont partagé les 127 sièges de l’Assemblée nationale.
Ces résultats définitifs interviennent malgré certaines irrégularités que les 227 délégués constitutionnels ont constatées durant leur mission dans 2625 bureaux de vote des 45 provinces du Burkina Faso. Il s’agit entre autres de l’omission de signer certains procès-verbaux, les feuilles de dépouillement qui ne sont pas jointes aux procès-verbaux et la non annexion des bulletins nuls aux procès-verbaux.

Le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou (au centre)

« Les insuffisances et les erreurs matérielles constatées n’entachent pas la régularité, la transparence et la sincérité du scrutin », a indiqué le président Kassoum Kambou.
Pour ce scrutin, le Conseil constitutionnel a enregistré 33 recours dont les dispositifs sont consignés dans le procès-verbal de recensement général des votes. Aussi, l’institution a procédé à l’annulation des résultats de 289 bureaux de vote sur l’étendue du territoire national. Les motifs sont : les procès-verbaux des opérations de vote, feuilles de dépouillement et de résultats par vote non parvenus ; enveloppes parvenues mais contenant uniquement des bulletins nuls.

Recommandations

A l’issue de sa mission, le Conseil constitutionnel a formulé des recommandations pour une meilleure prochaine tenue des élections. A l’endroit du gouvernement, l’institution l’invite à procéder à la relecture du code électoral afin de préciser le délai de transmission des enveloppes destinées au Conseil constitutionnel et procéder à la délivrance des cartes d’identité nationale à un coût abordable tout au long de l’année.

Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry

Quant à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le Conseil constitutionnel lui recommande, entre autres, d’améliorer la formation des membres des bureaux de vote et d’éviter d’installer des bureaux de vote dans des endroits ne garantissant pas la sérénité des élections.

Présent au cours de cette audience de proclamation des résultats définitifs, le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, dit prendre acte de la décision du Conseil constitutionnel. Pour les insuffisances de la formation des membres du bureau de vote, il a pointé du doigt le problème de personnel au niveau des régions les plus reculées. « Je pense que c’est un travail auquel il va falloir s’atteler », a-t-il rassuré.

Il faut noter que l’intégralité de la décision du Conseil constitutionnel fait 95 pages (détail par province et liste nationale). Dès le lundi 21 décembre 2020, toutes les formations pourront rentrer en possession du dossier, a indiqué le président du Conseil constitutionnel.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net


Les résultats définitifs du Conseil constitutionnel

Nombre d’électeurs inscrits : 5 895 773
Nombre d’électeurs votants : 2 927 759
Taux de participation : 49,66%
Bulletins nuls : 126 487
Suffrages exprimés : 2 801 272

Le tableau des partis politiques avec le nombre de voix obtenues (et le nombre de sièges) :

MPP : 968 980 (56 sièges)
CDP : 371 633 (20)
NTD : 155 995 (13)
UPC : 285 202 (12)
UNIR/PS : 68 727 (5)
MBF : 55 136 (4)
ADF/RDA : 69 179 (3)
RPI : 67 304 (3)
PDC : 56 407 (3)
CNP : 37 042 (2)
Agir Ensemble : 36 163 (2)
APR/Tiligré : 29 577 (1)
PUR : 28 894 (1)
PDS : 27 757 (1)
CPS/G3 : 20 639 (1)

Vos commentaires

  • Le 21 décembre 2020 à 09:18, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin

    Le masque n’est pas pratique pour proclamer les résultats, de même qu’il ne l’est pas pour haranguer les foules. Résultats : des millions de postillons distribués gracieusement à la population sur laquelle on compte régner avec ses amis et ses clans. Pauvre de nous, Dieu sauve le BF !!!
    A bas les insurrescrocs en faso dan fani !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2020 à 14:25, par moss En réponse à : Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin

    esperons que maintenant MR pierre Zoungrana ferra son mieux .sinon il etais pas a feliciter quand il etais maire dans la commune de Sabce durans tout ces mandats....aujourdhui on vois un changement vif de la commune de sabce avec lactuel maire de ladite commune...Mr Zoungrana sache que le temps de votre blaise est passer. si vous venez pour travaillez on vous soutien au cas contraire sa ne vas pas marcher avec une jeunesse conscient

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso.net TV
 Articles de la même rubrique
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
Elections présidentielle et législatives : Voici les grands perdants du scrutin du 22 novembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés