Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Confédération paysanne du Faso : Les programmes mentoring passés au crible après 3 ans d’exécution

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 6 décembre 2020 à 20h00min
Confédération paysanne du Faso : Les programmes mentoring passés au crible après 3 ans d’exécution

Confédération paysanne du Faso (CPF) a organisé un atelier les 3 et 4 décembre 2020 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour objectif de faire le bilan de ses programmes mentoring 2017-2019. Des programmes qui ont pour but de préparer la relève dans les exploitations agricoles par des jeunes et dans les fonctions de responsabilités des organisations collectives syndicales et de production.

La Confédération paysanne du Faso et ses partenaires ont mis en œuvre des programmes mentoring impliquant des jeunes/mentorés et des leaders mentors issus de leurs structures. Ceci, pour faire de la formation professionnelle des jeunes ruraux, des femmes rurales et de leur insertion professionnelle, une source de renforcement de la profession agricole et de réduction de la pauvreté en milieu rural une réalité.

Ces programmes ont ainsi pour but de préparer la relève dans les exploitations agricoles par des jeunes et dans les fonctions de responsabilités des organisations collectives syndicales et de production. De préparer également les femmes afin qu’elles ne soient plus confinées à des fonctions de ménagères, de productrices, de transformatrices. Mais qu’elles occupent des responsabilités au sein des organisations paysannes. Outre ces attentes, pour le Secrétaire permanent de la CPF, Issoufou Porgo, ces programmes ont pour but de faciliter la transmission de la culture associative et organisationnelle aux nouvelles générations.

Quelques participants à la formation

Aussi, pour lui, en réussissant à former 45 jeunes mentorés, soit 15 jeunes/an, il est apparu nécessaire après les programmes 2017-2019 de faire le bilan afin d’analyser les acquis, insuffisances, limites des programmes mis en œuvre ; d’évaluer les effets et impacts des programmes sur les activités des mentorés, des mentors et des unions et fédérations ; de recueillir en sus, les suggestions, recommandations pour les prochains programmes. Au sortir de cet atelier dira-t-il, les résultats montrent que la CPF n’a pas eu tort d’utiliser le concept du mentoring, car d’autres organisations sollicitent l’expertise de la structure.

Le mentor distingué pour son travail d’accompagnement

Pour Laurent Domboué, membre du Conseil d’administration de la Confédération paysanne du Faso, si le programme n’existait pas, il fallait le créer, car les résultats montrent qu’il a véritablement boosté les productions et a impacté sur les comportements des acteurs. Aussi a-t-il souhaité que les écueils qui se présentent sur le terrain soient transmis aux équipes techniques pour un réaménagement du programme pour le conduire à bon port.

Les programmes mentoring de la confédération paysanne du Faso s’inscrivent dans un plan stratégique 2015-2020.

J.E.Z
Lefaso.net


Investir dans la formation et l’installation des jeunes ruraux, ainsi que des femmes rurales dans une logique de création d’emplois, de richesses et de renouvellement des chefs et cheffes d’exploitation, tel est le défi que s’est donné la Confédération paysanne du Faso (CPF) à travers les programmes mentoring dans son plan stratégique 2015-2020. C’est pour faire le bilan des programmes de 2017-2019 que s’est tenu les 3 et 4 décembre 2020 à Ouagadougou, un atelier regroupant l’ensemble des intervenants desdits programmes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mesure de gratuité des soins au Burkina : Save the children international plaide pour l’amélioration des allocations budgétaires
Ministère de la Femme : Les syndicats manifestent leur opposition à la nomination de la secrétaire générale
Gestion de la composante 4 du PADEL : Du matériel roulant au profit des acteurs terrains
Institutionnalisation de la santé communautaire : Le Burkina Faso se prépare pour la deuxième conférence internationale
Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France
Hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso : La cuisine fait peau neuve
Bobo-Dioulasso : La ministre déléguée à la Recherche scientifique visite le Centre Muraz
Agriculture : Le Burkina veut booster le développement de la filière gingembre
Décès de BADO/KANKO ESSOIBIE ROSALIE : Remerciements et faire part
Période de canicule : L’expert en froid Madi Sakandé donne des conseils pour bien choisir et entretenir son réfrigérateur ou son climatiseur
Burkina Faso : L’ONG Terre des hommes Lausanne et ses partenaires apportent leur contribution à la cohésion sociale
Formation professionnelle : Bordeaux école de management fait ses premiers pas au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés