Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

11 décembre 2020 à Banfora : « Tout est fin prêt pour la célébration », rassure le ministre Siméon Sawadogo

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 3 décembre 2020 à 00h10min
11 décembre 2020 à Banfora : « Tout est fin prêt pour la célébration », rassure le ministre Siméon Sawadogo

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, a animé une conférence de presse, ce mercredi 2 décembre 2020 dans la cité du paysan noir. Il s’est agi de faire le point de la situation de la célébration du soixantième anniversaire de la fête nationale du Burkina. Selon lui, tout est fin prêt pour garantir une bonne célébration des festivités.

Le Burkina Faso célèbre cette année le soixantième anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale. Ainsi, après Tenkodogo, c’est au tour de la ville de Banfora, chef-lieu de la région des Cascades, d’abriter cet évènement majeur. Afin de rassurer l’opinion publique sur la tenue de l’édition, le président du comité national d’organisation, le ministre d’Etat Siméon Sawadogo, était face aux journalistes ce mercredi 2 décembre 2020 dans la salle polyvalente de Banfora, nouvellement inaugurée.

Selon lui, au regard des réalisations déjà faites sur le terrain et l’avancement des travaux au niveau de certains chantiers (avec des taux d’exécution estimés à 85% et 90%), la fête aura bien lieu. « Les infrastructures nécessaires pour la célébration de cette fête nationale de l’indépendance à Banfora, à savoir la salle polyvalente, l’axe du défilé, la place de la nation, quelques artères de la ville de Banfora, de Sindou et de Niangoloko ainsi que des forages positifs, sont totalement achevées. Quant au stade régional, il est en cours de finition et sera prêt pour accueillir la finale de la coupe de l’indépendance prévue le 10 décembre 2020 », foi de Siméon Sawadogo.

Il a par ailleurs indiqué que le reste des travaux se poursuivra conformément aux délais contractuels des entreprises. À ce niveau, le ministre rassure que le comité national d’organisation veillera à ce que les ouvrages qui seront livrés soient de bonne qualité de telle sorte que ces infrastructures réalisées profitent à la région des cascades pour plusieurs années.

Des journalistes présents à la conférence de presse de lancement des activités du 11 décembre 2020 à Banfora

Le thème retenu pour cette célébration est : « Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de Covid-19 ». Pour le président du comité national d’organisation, c’est un thème plus que d’actualité qui revêt un caractère multidimensionnel en ce sens qu’il appelle à une union sacrée et une cohésion de toutes les filles et de tous les fils du pays des Hommes intègres. « Le thème du 11 décembre 2020 invite à un sursaut patriotique national au regard des nombreux défis à relever, notamment la lutte contre le terrorisme, le combat contre la pandémie de la maladie à coronavirus et la relance économique dans ce contexte si particulier », a-t-il souligné.

Banfora 2020 a profité directement aux populations

L’organisation tournante des festivités du 11 décembre a commencé depuis 2008 à Fada N’Gourma. L’édition de Banfora constitue l’avant dernière région qui abrite la célébration nationale de cet important évènement. L’objectif visé à travers cette célébration tournante est d’une part, d’apporter une valeur ajoutée au développement des régions hôtes à travers la réalisation d’infrastructures socio- économiques et d’autre part, de raviver la fibre patriotique et promouvoir le vivre ensemble dans le cœur de chaque Burkinabè.

Pour cette édition 2020, le coût total des infrastructures à réaliser par l’Etat et l’ensemble de ses démembrements dans le cadre des festivités du 11 Décembre dans la région s’élève à plus de 30 milliards de FCFA. Selon le conférencier, l’ensemble de ces réalisations effectuées va contribuer fortement au développement de la région des Cascades et à améliorer le cadre de vie des populations.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « La cohésion sociale ne pourra venir que si nous nous écoutons, si nous nous réconcilions », lance Pasteur Henri Yé de la FEME
L’ABHDESO et ses partenaires de Hüttlingen dotent la commune de Lèna d’un Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire (CEEP) à Lèna
Dispensaire Saint Jean Malte de Ouagadougou : L’Association pour la Promotion de la Citoyenneté et le Développement offre des équipements
Cardinal Philippe Ouédraogo : "Au-delà des distinctions de religions, d’ethnies, des options politiques..., que nous soyons tous frères et sœurs !"
Dialogue inter-religieux : « Cette rencontre permet d’habiter nos existences, de nous rapprocher », Père Basile Paré
Assemblée générale de la F-SYNTER : L’exclusion des enseignants à temps plein et les ingénieurs de recherche du CAMES, le point qui fache
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
55e journée mondiale des communications sociales : Le pape François invite les journalistes à aller sur le terrain
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés