Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Aviation : L’aéroport de Ouagadougou est désormais certifié

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 29 novembre 2020 à 23h00min
Aviation : L’aéroport de Ouagadougou est désormais certifié

L’aéroport international de Ouagadougou répond aux normes de l’OACI. Cela est attesté par les structures spécialisées qui ont décerné une certification à l’aéroport de Ouagadougou. La cérémonie s’est déroulée en présence des responsables de l’aviation civile burkinabè et le Ministre des transports et de la mobilité urbaine, Vincent Dabilgou.

C’est un travail de plus de dix ans qui vient d’être couronné avec l’obtention du certificat. En effet, durant ces années, les responsables du domaine ont travaillé à rechercher ce précieux sésame qui confirme la qualité de l’aéroport.

Vincent Dabilgou, ministre des Transports et de la Mobilité urbaine (1er à partir de la droite) recevant le certificat de l’aéroport international de Ouagadougou

Dans la soirée du vendredi 27 novembre 2020, le ministre de l’Urbanisme et de la Mobilité urbaine a reçu la certification de l’aéroport international de Ouagadougou. « Le plus grand certificat que nous avons est celui que nous recherchions depuis dix ans pour l’aéroport international de Ouagadougou. C’est une grande joie pour nous. Notre pays est au cœur de l’Afrique de l’Ouest et c’est devenu pour nous un élément essentiel pour que nous puissions montrer que l’aviation civile est une priorité pour notre pays. Nous devons avoir l’ensemble des attributs et aussi des bénéfices de l’aviation civile pour notre pays. Il nous fallait avoir cette certification pour prouver que nous respectons les règles de l’OACI et de l’UEMOA. Notre aéroport est ouvert à partir d’aujourd’hui à l’ensemble du monde entier, quel(le) que soit la compagnie ou l’avion, nous sommes capables de montrer que notre aéroport répond aux normes », a indiqué le Vincent Dabilgou, ministre en charge des Transports.

Les travailleurs de l’Agence nationale de l’aviation civile et d’autres invités ont été témoins de la cérémonie

En plus de la certification de l’aéroport de Ouagadougou, le Burkina a reçu deux autres certificats. « Je suis un ministre comblé parce que j’ai pu réceptionner trois certificats. Il s’agit d’abord de la performance de l’assistance en escale. Nous assistons les avions et cette qualité est essentielle pour les aéronefs qui viennent dans notre pays. Nous avons aussi eu un certificat de performance ISO pour l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC). Ce certificat montre que dans la gouvernance de cette aviation civile que nous sommes dans une bonne démarche et que l’OACI reconnaît que nous travaillons suivant les règles », s’est réjoui Vincent Dabilgou.

L’aviation civile se perfectionne plus vite dans l’espace UEMOA que partout ailleurs sur le continent, foi de Mohamed Moussa, directeur général de L’ASECNA. « Notre organisation en Afrique de l’Ouest progresse plus vite que le reste de l’Afrique. Sur les huit capitales de l’UEMOA, il n’en reste plus que deux. Et sur les 55 capitales de l’Afrique, il n’en a que quinze qui sont qualifiées. Nous venons de parcourir un chemin important », a-t-il indiqué. Après l’aéroport de Ouagadougou, les autorités veulent désormais une certification pour celui de Bobo-Dioulasso d’ici 2022.

J.T.B
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
Cultures fruitières face au changement climatique au Burkina : « Si dans dix ans rien n’est fait, on court vers la catastrophe », avertit Dr Souleymane Nacro
LONAB : Les gagnants du jeu concours spécial fin d’année reçoivent leurs lots
Commémoration de la Journée internationale de la femme : Le motif du pagne retenu dévoilé au public
Droits de l’enfant en contexte d’urgence au Burkina : Les journalistes outillés
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le président Kaboré présente ses condoléances
Décès de l’abbé Rodrigue Sanon : Le Premier ministre Christophe Dabiré exprime sa compassion
Réconciliation nationale : « Ne pas profiter de sa position de force pour vouloir effacer certaines choses, car tôt ou tard, ça va vous rattraper », prévient Issiaka Ouédraogo du CISAG
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés