Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Législatives 2020 au Burkina : Les dissidents de l’UPC reviennent à l’hémicycle sous la bannière du MBF

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 29 novembre 2020 à 22h37min
Législatives 2020 au Burkina : Les dissidents de l’UPC reviennent à l’hémicycle sous la bannière du MBF

Daouda Simboro rentre à l’hémicycle sous la bannière de l’UPC en 2015. En 2017, il crée un séisme avec 12 de ses camarades du groupe parlementaire UPC. Ce départ donne naissance au Renouveau démocratique (RD). Un groupe parlementaire qu’il a dirigé au parlement avant de démissionner courant 2020, pour céder sa place à Ladji Coulibaly, député issu de la famille politique UPC en 2015 et membre des treize apôtres du RD.

En 2020, Daouda Simboro annonce son soutien au candidat-président Roch Kaboré pour la présidentielle, puis se positionne aux législatives sous la bannière du MBF ( Mouvement pour le Burkina du futur). Avec lui, 12 de ses camarades revêtent les couleurs du MBF à la conquête des 127 sièges de l’Assemblée nationale. Mais neuf (9) sont battus dans les urnes.

Trois, y compris Daouda Simboro, eux, ont eu l’onction du peuple au soir du 22 novembre 2020 pour siéger parmi les députés de la 8e législature.
Joint au téléphone par Lefaso.net, Daouda Simboro n’a pas caché son insatisfaction qu’il exprime en ces termes : "Le MBF attendait 10 députés. Mais le travail n’a pas été suffisamment fait".

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Elections couplées de novembre 2020 : Le PNUD et le NDI capitalisent l’accompagnement apporté aux candidates
Elections municipales de 2021 : Le parti HAWRE recommande des concertations inclusives pour éviter les crises
Législatives du 22 novembre 2020 : Le Conseil constitutionnel valide le scrutin
Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne
Burkina : Roch Kaboré élu président du Faso avec 57,74% des voix (Conseil constitutionnel)
Scrutin du 22 novembre 2020 : Le Président chinois félicite Roch Kaboré pour sa réélection
Élections couplées 2020 au Burkina : Les désagréments « n’ont pas été faits à dessein », notent deux OSC
Elections couplées 2020 au Burkina : Le CISAG appelle à une réforme urgente de la CENI
Législatives de novembre 2020 : En dépit du score réalisé, le Mouvement « SENS » place sa confiance aux « graines semées »
Elections 2020 au Burkina : L’Organisation FASO NEEMA salue la maturité démocratique des acteurs
Elections législatives du 22 novembre 2020 : Liste provisoire des élu(e)s
Réélection de Roch Kaboré : La lutte contre la corruption aura-t-elle une oreille attentive ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés