Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 26 novembre 2020 à 19h30min
Enseignement à distance au Burkina : L’Université virtuelle reçoit un studio d’enregistrement mobile

La Coopération belge a offert à l’Université virtuelle, ce 26 novembre 2020, un studio d’enregistrement mobile complet d’une valeur de 31 millions de F CFA. Le nouvel équipement permettra aux enseignants de faire leurs cours en capsules vidéo pour les poster sur la plateforme, afin d’accroître l’accès à l’enseignement supérieur.

L’acquisition du studio d’enregistrement mobile est un nouveau pas dans l’opérationnalisation de l’Université virtuelle. En effet, face à l’incapacité des universités physiques à accueillir tous les nouveaux bacheliers, le gouvernement burkinabè a décidé de se tourner vers l’enseignement à distance grâce à l’opportunité qu’offre le digital. L’Université virtuelle est donc, selon le Pr Alkassoum Maïga, ministre en charge de l’Enseignement supérieur, une innovation qui vise à offrir à tous les bacheliers qui aspirent à avoir accès à l’enseignement supérieur, des possibilités de formation.

Les participants à la cérémonie de remise.

Grâce à l’appui de la Coopération belge, ce sont plus de 300 enseignants du supérieur qui ont déjà été formés dans la production de ressources numériques. Ils pourront donc faire leurs cours en capsules vidéo et les poster sur la plateforme de l’Université virtuelle, grâce au studio d’enregistrement. Celui-ci comprend une caméra, une unité centrale sur laquelle est implémenté un système d’exploitation, un système d’éclairage, un clavier mobile et un ensemble de télécommandes pour faire des réglages.

Et pour permettre aux 250 étudiants déjà inscrits d’avoir accès aux enseignements produits, trois espaces numériques sont en construction et presque achevés. La finalité est de doter chaque région d’un espace numérique ouvert. Selon Jean Marie Dipama, président de l’Université virtuelle, les premiers étudiants pourront commencer à prendre les cours à partir du mois de février 2021. Bien avant cela, ils seront formés à la prise en main de l’outil informatique, en vue de l’appropriation de la plateforme technologique. L’Université virtuelle propose des filières comme la télé-médecine, la cyber-sécurité, les mathématiques, la physique, la géomatique et l’informatique.

Le studio d’enregistrement mobile.

L’Université virtuelle, en plus de l’enseignement à distance, est un dispositif d’accompagnement de tous les ministères. « Les espaces numériques ouverts vont permettre de faire des visio-conférences et des réunions à travers le pays, sans avoir besoin de déplacer les participants », soutient le Pr Alkassoum Maïga.

Pour Hermann Messan de la Coopération belge, l’accompagnement dont le Burkina Faso bénéficie pour l’opérationnalisation de l’Université virtuelle s’explique par le fait que l’enseignement à distance renforce l’inclusivité de l’éducation. « Le digital représente une opportunité d’offrir une éducation de qualité à tous, une éducation qui répond aux besoins et urgences de l’heure », a dit M. Messan. La Coopération belge travaille également au renforcement du secteur de la santé, à travers l’appui à la télé-médecine.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « La cohésion sociale ne pourra venir que si nous nous écoutons, si nous nous réconcilions », lance Pasteur Henri Yé de la FEME
L’ABHDESO et ses partenaires de Hüttlingen dotent la commune de Lèna d’un Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire (CEEP) à Lèna
Dispensaire Saint Jean Malte de Ouagadougou : L’Association pour la Promotion de la Citoyenneté et le Développement offre des équipements
Cardinal Philippe Ouédraogo : "Au-delà des distinctions de religions, d’ethnies, des options politiques..., que nous soyons tous frères et sœurs !"
Dialogue inter-religieux : « Cette rencontre permet d’habiter nos existences, de nous rapprocher », Père Basile Paré
Assemblée générale de la F-SYNTER : L’exclusion des enseignants à temps plein et les ingénieurs de recherche du CAMES, le point qui fache
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
55e journée mondiale des communications sociales : Le pape François invite les journalistes à aller sur le terrain
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés