Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce sont nos choix qui montrent qui nous sommes, bien plus que nos capacités.» Joanne K.Rowling

Election couplée 2020 : Les blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat invitent la population à la non-violence

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 26 novembre 2020 à 08h30min
Election couplée 2020 : Les blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat invitent la population à la non-violence

Les responsables de l’association des blessés de l’insurrection populaire (ABIP /BF) et l’Association des blessés du coup d’Etat de 2016 (ABCE-16) étaient face à la presse, le mercredi 25 novembre 2020. Ils ont invité le peuple burkinabè à la retenue et au respect des valeurs démocratiques et institutionnelles.

Face au climat qui prévaut au lendemain des élections couplées du 22 novembre 2020, l’association des blessés de l’insurrection populaire (ABIP /BF) et l’Association des blessés du coup d’Etat de 2016 (ABCE-16) ont attiré l’attention des populations sur la délicatesse de la situation et les conséquences qui peuvent en découler si toutefois, il y a des violences.

Préservé la paix et la cohésion sociale

Pour le président de l’ABCE-16, Christophe Lompo, leur situation est une preuve palpable que la violence est mauvaise conseillère en cas de mécontentement. « Des familles ont été endeuillées, des enfants ont été retirés de l’affection de leur mère, père et des femmes ont été rendues veuves ou d’autres sont handicapées à vie et beaucoup vivront avec ces séquelles pour toute leur vie, et tout cela à cause des décisions des hommes politiques », prévient-il. D’où l’appel des deux structures au calme et au respect des valeurs démocratiques et institutionnelles. Conscient de la renommée du Burkina Faso en tant que pays de paix de pays et de cohésion sociale, il a invité la population à être vigilante et à ne pas se laisser entrainer dans une crise politique sans précédent.

Lompo Christophe, président de l’ABCE-16

Servir l’intérêt supérieur de la nation

Aux acteurs politiques, ils ont invité à plus de responsabilités et à privilégier la voie du dialogue. Par ailleurs, ils ont recommandé d’attendre les résultats provisoires et saisir les institutions dans la voie légale en cas de litiges. « Notre pays dispose bien d’institutions qui sont habilitées à résoudre les contentieux électoraux » lance Adama Tamboura, chargé de communication de l’ABIP. Quant aux partisans et sympathisants des différents partis politiques, ils ont été exhortés à refuser tout recours à la violence et de tout mettre en œuvre pour garantir la paix et sauvegarder la démocratie sereine et responsable que le peuple tout entier attend.

Toutefois, les conférenciers du jour ont félicité la Commission électorale nationale indépendant (CENI) pour le travail abattu, même si quelques dysfonctionnements ont été constatés durant le déroulement du scrutin. Ces acteurs ont été invités à travailler dans l’union et se départir des intérêts partisans au profit de l’intérêt supérieur de la nation.

Judith SANOU
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : « La cohésion sociale ne pourra venir que si nous nous écoutons, si nous nous réconcilions », lance Pasteur Henri Yé de la FEME
L’ABHDESO et ses partenaires de Hüttlingen dotent la commune de Lèna d’un Centre d’Eveil et d’Education Préscolaire (CEEP) à Lèna
Dispensaire Saint Jean Malte de Ouagadougou : L’Association pour la Promotion de la Citoyenneté et le Développement offre des équipements
Cardinal Philippe Ouédraogo : "Au-delà des distinctions de religions, d’ethnies, des options politiques..., que nous soyons tous frères et sœurs !"
Dialogue inter-religieux : « Cette rencontre permet d’habiter nos existences, de nous rapprocher », Père Basile Paré
Assemblée générale de la F-SYNTER : L’exclusion des enseignants à temps plein et les ingénieurs de recherche du CAMES, le point qui fache
"Un salaire ne doit en aucun cas être un moyen de chantage", Bassolma Bazié à propos de sa démission de la fonction publique
55e journée mondiale des communications sociales : Le pape François invite les journalistes à aller sur le terrain
Santé bucco-dentaire : Les chirurgiens-dentistes appellent à en faire une priorité
Fonction publique burkinabè : La lettre de démission de Bassolma Bazié
Canal+ Burkina : Un portefeuille de plus de 50 000 nouveaux abonnés en 2020
Appui aux personnes vulnérables : Le diocèse de Ouagadougou lance son fonds de solidarité Alfred Diban
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés