Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Prévention de l’extrémisme violent : Un forum régional pour stimuler l’engagement et la participation des jeunes de l’Est

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 25 novembre 2020 à 19h00min
Prévention de l’extrémisme violent : Un forum régional pour stimuler l’engagement et la participation des jeunes de l’Est

Afin de stimuler l’engagement et la participation des jeunes, le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) organise les 25 et 26 novembre 2020 à Fada N’Gourma, chef lieu de la région de l’Est, un forum régional pour prévenir l’extrémisme violent et la promotion de la cohésion sociale au profit des jeunes de la région.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du projet, « Prévention de l’extrémisme violent à travers la résilience des communautés au Burkina Faso », que se tient le forum. Le projet qui cible essentiellement les jeunes a été mis en œuvre dans les régions de l’Est et du centre-Nord, grâce à la contribution du Gouvernement japonais, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et celui de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et l’Action humanitaire.

C’est le Gouverneur de la région de l’Est, Saidou T.Prosper Sanou, qui a ouvert le forum. « Ces initiatives visent à renforcer le vivre ensemble pour et entre toutes les communautés, et pour atteindre cet objectif, il est impératif qu’aucune couche sociale ne reste en marge de la définition et la mise en œuvre des réponses. Pour cela, ce forum vous donne la parole afin de vous permettre de faire des propositions concrètes pour votre participation à la prévention de l’extrémisme violent et de la promotion de la cohésion sociale dans notre région » a-t-il à l’endroit des jeunes venus des cinq provinces de la région.

Martin Bisoka M’banda, conseiller en prévention des conflits et résilience au PNUD/Burkina Faso.

Selon Martin Bisoka Mbanda, conseiller en prévention des conflits et résilience au PNUD/Burkina Faso, « la résolution 2 250 du Conseil de sécurité des Nations-Unies sur la jeunesse, la paix et la sécurité (2015), reconnait pour la première fois la contribution des jeunes à la consolidation de la paix, qui est d’ailleurs une étape historique » a-t-il laissé entendre.

Il a expliqué que, « la conviction du PNUD est que les jeunes ont un rôle essentiel à jouer pour la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Et pour cela, les jeunes doivent donc être impliqués en tant qu’acteurs clés dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques efficaces de lutte contre l’extrémisme violent et, pour ce faire , les conditions doivent être mises en place pour permettre et garantir la participation systématique des jeunes à la prise de décision et à la gouvernance afin de jouer un rôle proactif entre les communautés et la société en générale ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

S.S.
Lefaso.net.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Violences basées sur le genre : Stop au fléau dans les sites des déplacés internes (VIDÉO)
Yirgou, deux ans après : Le MBDHP Seno interpelle les autorités et les acteurs judiciaires
Eglise du Burkina Faso : La vie et la formation des futurs prêtres au cœur de l’Assemblée plénière ordinaire de la Conférence épiscopale Burkina-Niger
Réconciliation nationale : « Au Burkina, personne ne semble prêt à confesser quoi que ce soit », regrette Moriba Traoré (SG du SBM)
Histoire du Burkina : Le CREDD apporte sa contribution à travers une conférence publique sur le passé sociopolitique et culturel du pays
Lotissement : Des populations de la commune de Liptougou s’insurgent contre les attributions anarchiques de parcelles
Fada N’Gourma : Le réseau pour la communication sur le pastoralisme (RECOPA) vole au secours des déplacés internes
Eau potable à Tangaye (Région du Nord) : USAID réhabilite 10 forages pour les habitants
Burkina : Éducation sans délai va aider 800 000 enfants affectés par les crises
Fada N’Gourma : Les journalistes et communicateurs outillés pour la promotion du dialogue interreligieux, interculturel et le vivre ensemble harmonieux
Allaitement maternel exclusif : Une campagne régionale lancée à Fada N’Gourma
Mouvement d’humeur à l’ENSP : « Le fond du problème, c’est les réformes, l’universalisation et l’harmonisation des curricula », selon Dr Emile Paré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés