Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 24 novembre 2020 à 15h25min
Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel

Le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) en collaboration avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, a initié une consultation nationale sur la problématique de la démographie, la paix et la sécurité dans le Sahel, ce mardi 24 novembre 2020 à Ouagadougou.

Le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) est embarrassé face aux défis relatifs à la démographie, la paix et la sécurité au Sahel. Depuis janvier 2020, en collaboration avec le gouvernement des pays concerné (Burkina, Mali et Niger), des travaux ont été engagés pour examiner les défis et discuter des moyens de concevoir des politiques ou des programmes innovants pour faire face à ces sujets à caution. Un symposium est prévu courant l’année 2021 au Niger, pour rassembler les résultats.

Ce mardi 24 novembre 2020, à Ouagadougou, en prélude à ce symposium régional, s’est tenue une session de consultation nationale sur « Démographie, paix et sécurité au Burkina Faso » afin d’attirer l’attention des décideurs politiques sur les causes profondes de l’insécurité qui règne au Sahel en général et au Burkina Faso en particulier.

Représentant résident de l’UNFPA, Auguste Kpognon

Selon le représentant pays de l’UNFPA, Augustin Kpognon, ces consultations visent à entamer des réflexions profondes sur les liens entre la démographie, la paix et la sécurité. Les résultats obtenus, a-t-il fait savoir, contribueront aux Etats, au bureau régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest, du Centre et le gouvernement du Niger, dans la prise de décisions en lien avec ces problématiques.

Les participants

Les réflexions, a-t-il décliné, viendront alimenter les décisions lors du symposium régional. « Je reste confiant qu’au sortir de cette rencontre, le pays disposera d’une feuille de route pour relever les défis liés à la problématique qui permettra au Burkina Faso d’enrichir le niveau des réflexions », a-t-il déclaré.

Représentant résident de l’UNFPA, Auguste Kpognon

Le Directeur général adjoint de l’Economie et de la planification, Mahamadou Bokoum, revenant sur l’objectif de cette session, a laissé entendre qu’elle permettra aux participants non seulement de se familiariser avec « Statistical Paccktage for the Social Sciences » (SPSS), mais aussi de maitriser ses fonctions et ses commandes courantes. « J’exhorte l’ensemble des participants à ne ménager aucun effort pour prendre part à la formation de façon assidue et active », a-t-il conclu.

Obissa Juste MIEN
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mesure de gratuité des soins au Burkina : Save the children international plaide pour l’amélioration des allocations budgétaires
Centre de gestion de risques sociaux : Un conseil consultatif sectoriel pour mieux orienter les formations
Ministère de la Femme : Les syndicats manifestent leur opposition à la nomination de la secrétaire générale
Gestion de la composante 4 du PADEL : Du matériel roulant au profit des acteurs terrains
Institutionnalisation de la santé communautaire : Le Burkina Faso se prépare pour la deuxième conférence internationale
Dori : Eric Chevalier sur les traces des infrastructures réalisées par la France
Hôpital Sourô Sanou de Bobo-Dioulasso : La cuisine fait peau neuve
Bobo-Dioulasso : La ministre déléguée à la Recherche scientifique visite le Centre Muraz
Agriculture : Le Burkina veut booster le développement de la filière gingembre
Décès de BADO/KANKO ESSOIBIE ROSALIE : Remerciements et faire part
Période de canicule : L’expert en froid Madi Sakandé donne des conseils pour bien choisir et entretenir son réfrigérateur ou son climatiseur
Burkina Faso : L’ONG Terre des hommes Lausanne et ses partenaires apportent leur contribution à la cohésion sociale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés