Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Elections du 22 novembre 2020 : « Si notre pays est dans cette phase d’accalmie, c’est grâce à la presse », Mathias Tankoano, président du CSC

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 22 novembre 2020 à 17h37min
Elections du 22 novembre 2020 : « Si notre pays est dans cette phase d’accalmie, c’est grâce à la presse », Mathias Tankoano, président du CSC

Ce dimanche 22 novembre 2020, les Burkinabè sont appelés aux urnes pour élire le président du Faso et leurs représentants à l’Assemblée nationale. Mathias Tankoano, président du Conseil supérieur de la communication, a voté à l’école Sinyiri B de Ouagadougou. Vote à l’issue duquel, il appelé les citoyens à rester vigilants et à veiller, afin que le scrutin soit transparent.

C’est dans le bureau de vote N°8 de l’école primaire publique Sinyiri B, que le président du Conseil supérieur de la communication (CSC) a voté. Après avoir accompli cet acte citoyen, il a remercié et félicité les journalistes pour le travail abattu durant cette période électorale et pour avoir œuvré à leur niveau, à ce que ces élections soient apaisées.

Mathias Tankoano dans l’isoloir pour faire son choix

« Si notre pays est dans cette phase d’accalmie, c’est grâce à la presse. L’appel que je lance, c’est que vous terminez ce que vous avez commencé pour que nous puissions arriver à la proclamation des résultats dans ce climat apaisé », a-t-il indiqué. Il a par ailleurs invité les citoyens à rester vigilants, à veiller afin que le scrutin soit transparent et intègre.

Mathias Tankoano mettant son bulletin dans l’urne

A l’instar du président du CSC, ils étaient nombreux les citoyens ayant fait le déplacement aux écoles primaires publiques Sinyiri A et B pour voter. Assèta Kaboré et Norbert Kaboré sont de ceux-là. Après avoir patienter dans une longue file d’attente, c’était à leur tour d’avoir accès au bureau de vote où ils ont pu exprimer en toute liberté et sans aucun problème leur choix.

Assèta Kaboré affirme que c’est tout à fait normal pour tout Burkinabè en âge de voter de le faire

« En tant que Burkinabè c’est tout à fait normal que je vienne voter pour choisir les futurs dirigeants du pays. Je suis contente d’avoir pu voter ce matin et je prie que le scrutin se déroule de façon apaisée », a laissé entendre dame Kaboré.

Norbert Kaboré dit avoir voté pour l’avenir du pays

Norbert Kaboré, lui, affirme avoir voté parce qu’il se soucie non seulement du développement du pays, mais aussi de l’avenir. Il n’a pas manqué de lancer un appel aux citoyens comme lui à venir accomplir cet acte citoyen hautement important pour le pays.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Élections 2020 au Burkina : La commission épiscopale justice et paix rend compte de sa mission d’observation
Réélection de Roch Kaboré : Les Burkinabè attendent beaucoup du nouveau contrat
Élections couplées 2020 au Burkina : « Je prends acte des résultats provisoires publiés par la CENI », Kadré Désiré Ouédraogo
Elections 2020 au Burkina : L’UPC prend acte des résultats proclamés
Élections 2020 au Burkina : Déclaration du Haut représentant et Vice président Josep Borrell / Union européenne
Présidentielle 2020 au Burkina : Roch Kaboré réélu avec un taux de 57,87%, selon les résultats provisoires
Burkina : L’opposition dit prendre acte des résultats provisoires de la CENI
Message de félicitations de l’UNIR/PS au Président Roch Marc Christian KABORE
Résultats provisoires de la Présidentielle : Plusieurs candidats ont félicité Roch Kaboré pour sa réélection
Présidentielle 2020 au Burkina : « La deuxième place ne nous dit rien », Adama Ouédraogo du bureau exécutif du CDP
Présidentielle 2020 au Burkina : Le Pr Abdoulaye Soma du Soleil d’avenir qualifie le scrutin de désastre électoral
Burkina : Les quatre chantiers prioritaires du président réélu Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés