Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

Élections 2020 au Burkina : "Que le meilleur gagne !", émet Me Sankara

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 22 novembre 2020 à 13h56min
Élections 2020 au Burkina :

A Yako (chef-lieu de la province du Passoré, située à une centaine de kilomètres de Ouagadougou, dans la région du nord) où il a voté, le président de l’Union pour la renaissance/parti sankariste (UNIR/PS), Me Bénéwendé Stanislas Sankara a simplement souhaité que le meilleur gagne. Il s’est aussi prononcé sur l’actualité liée aux soupçons de fraudes avant de faire un constat du déroulement même du scrutin.

"Accomplir son devoir citoyen, c’est d’abord une fierté d’appartenir à un pays. Nous avons tous été à la campagne électorale, Dieu merci, ça s’est bien passé. Pour moi, d’abord, c’est une satisfaction que je tire, non seulement de la campagne, mais également de la sérénité avec laquelle les votes se déroulent (en tout cas, jusqu’à cette heure-là, nonobstant quelques difficultés qui ont été constatées ça et là). Mais je pense, pour le moment, qu’au niveau du Passoré, tout se déroule très bien et il faut espérer que ça puisse également se terminer dans de très bonnes conditions", a campé l’avocat, vice-président de l’Assemblée nationale sortant.
"Que le meilleur gagne !", a-t-il souhaité.

Sur l’actualité portant soupçons de fraudes, M. Sankara a d’abord rappelé que c’est une pratique prohibée ; quelle que soit sa nature. "Le procureur du Faso a d’ailleurs fait un communiqué pour inviter les citoyens à dénoncer toute tentative de fraudes, parce qu’il y a la loi qui doit s’appliquer dans toute sa rigueur. Je déplore simplement qu’à ce stade-là, avant même que les élections n’aient lieu et se terminent, il y ait des levées des boucliers aussi bien au niveau du CFOP (Chef de file de l’opposition politique, ndlr) que du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, parti au pouvoir, ndlr) parce qu’ils ont tous ont été signataires du pacte de bonne conduite. Moi, je pense, le MPP comme le CFOP avaient l’obligation de réserve et de retenue, jusqu’à ce que le scrutin se déroule", a référé Bénéwendé Stanislas Sankara, dont le parti soutient le président sortant pour la présidentielle.

"C’est malheureux de le constater. Mais, je pense que cela n’a pas eu un effet sur l’opinion, si fait que les citoyens sont dans leur sérénité d’aller accomplir leur devoir citoyen, en attendant qu’on puisse tirer les conclusions de l’élection. Ce qu’il faut souligner, ce sont plutôt les lacunes qu’on constate, au niveau de la CENI. Il m’a été signalé tôt ce matin qu’il y a des bureaux de vote qui ne sont pas dotés de bulletins, de procès-verbaux, etc. C’est ça qui constitue, à l’UNIR/PS, notre principale préoccupation ; parce que notre souci, c’est de permettre vraiment aux électeurs de pouvoir accomplir leur devoir", s’est attardé le président de l’UNIR/PS, Bénéwendé Stanislas Sankara.

O.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
EN DIRECT - Elections 2020 au Burkina : Proclamation des résultats provisoires
Double scrutin au Burkina : Ce que les observateurs du Conseil de l’entente ont relevé !
Elections 2020 au Burkina : Demain à 10h, la CENI va proclamer le nom du vainqueur de la présidentielle du 22 novembre.
Élections couplées 2020 au Burkina : Les sièges du MPP et de l’UPC sont déserts avant le verdict officiel
Élections 2020 au Burkina : Déclaration de L’ONG Stand for life ans liberty (S2L) sur le déroulement du scrutin
CENI : Les commissaires de l’opposition reprennent part aux travaux de validation et de publication des résultats des élections
Elections 2020 au Burkina : Le gouvernement prendra ses responsabilités en cas de troubles à l’ordre public
Elections 2020 au Burkina : La majorité présidentielle invite l’opposition à « recourir aux voix légales »
Élections 2020 au Burkina : La CODEL appelle les acteurs politiques à suivre les voies légales en cas de contestation des résultats
Elections 2020 au Burkina : Des Ouagalais regrettent l’attitude de l’opposition politique
Tension électorales : « La destinée d’un parti politique est entre les mains du peuple », rappelle Abdoulaye Yogo du mouvement MERCI
Quartier général du CDP : Les militants restent confiants que leur champion sortira victorieux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés