Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 21 novembre 2020 à 12h02min
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes

Les porteurs du projet Jeunesse engagée et responsable pour une participation démocratique effective au Burkina Faso (JERP), ont échangé, le mercredi 18 novembre 2020, avec les représentants des associations retenues dans le cadre de la mise en œuvre du volet « subvention en cascades des associations et mouvements pour la mise en œuvre des plans locaux d’animation ». La rencontre avait pour but de renforcer le partenariat à travers la signature des contrats de subvention avec un premier groupe de 8 associations des 12 prévues au total.

Le faible intérêt pour les questions politiques, le faible niveau d’engagement citoyen des jeunes, la méconnaissance des droits et devoirs et des mécanismes d’accès à la participation et d’influence sur la prise de décision politique, l’incivisme grandissant, la défiance de l’autorité de l’Etat, sont entre autres, les maux qui minent depuis quelques années la société burkinabè. Ces attitudes et comportements s’intensifient de plus en plus et sont surtout perceptibles au niveau de la jeunesse.

Pour faire face à ce phénomène et travailler pour son éradication, la Fondation Terre des Hommes Italie (TDHI) en collaboration avec l’Association des scouts du Burkina Faso (ASBF) met en œuvre le projet dénommé Jeunesse engagée et responsable pour une participation démocratique effective au Burkina Faso (JERP). Le projet, qui est soutenu financièrement par l’Union Européenne, a une durée de 2 ans, soit février 2020 à janvier 2022.

Selon le coordonnateur du projet, Maurice Béda, il a pour objectif de contribuer à renforcer la participation citoyenne des jeunes par leurs pairs et à reconstruire la confiance entre jeunes et gouvernants. Il s’agit d’améliorer la perception des jeunes sur le processus démocratique et la connaissance de leurs droits et leurs devoirs citoyens ; de promouvoir les mécanismes de participation des jeunes aux processus décisionnels au niveau local, régional et national.

Maurice Béda, le coordonnateur de projet à la Fondation Terre des Hommes Italie

Trois régions d’intervention

Le projet intervient dans trois régions à savoir la région du Centre (commune de Ouagadougou), du Centre-Ouest (commune de Koudougou) et la région du Centre-sud (commune de Manga et de Gogo).

Pour y parvenir, plusieurs activités sont prévues. Notamment la formation de plus de 100 jeunes pairs éducateurs en décentralisation et participation citoyenne ; la formation de plus de 40 points focaux en gouvernance constitués de conseillers municipaux et régionaux. Selon le chef de délégation de la fondation Terre des Hommes Italie du Burkina Faso, Noël Luli, il s’agit, à travers les subventions qui seront octroyées, de renforcer les capacités des associations locales dans leurs rôles d’animation citoyenne, d’interpellation et de plaidoyer pour une prise en compte des aspirations des jeunes dans les politiques publiques au niveau local.

12 millions Fcfa pour les 8 associations

Dans le cadre de la mise en œuvre des plans locaux d’animation " jeunes pour jeunes ", sur la base de leur présence légale, de leur dynamisme sur le terrain et de la pertinence des projets soumis, 8 associations ont été retenues pour bénéficier de la subvention de la première phase du projet. Les responsables de ces associations ont procédé, le mercredi 18 novembre 2020, à la signature de contrats de subvention avec la Fondation Terre des Hommes Italie (TDHI). Il s’agit de l’Association des Femmes pour le Développement de Gogo (AFDG), l’Association Action pour l’Education et le Développement Durable (AEDD), le Comité International pour la Promotion du Civisme et de l’intégrité (CIPCI), l’Association Sidpawalende, l’Association Espoir Vert (AEV), l’Association Burkinabè pour l’Education et le Civisme (AJBC), l’Union Panafricaine pour le Développement (UPD) et l’Association pour le Développement de la Commune de Gogo (ADCG).

Eléonord Marie Jérémie Nikiema/Sawadogo se réjouit de cette subvention

A travers cette signature, les associations se sont engagées à travailler dans l’atteinte des objectifs du Projet JERP. C’est du moins ce qu’a laissé entendre la responsable de l’Association Espoir Vert (AEV) qui intervient dans l’arrondissement N°3 de la commune de Ouagadougou, Eléonord Marie Jérémie Nikiema/Sawadogo.

Les Responsables d’associations et mouvements bénéficiaires de la subvention.

Grâce à cette subvention dont a bénéficié son association, elle compte mener les activités planifiées dans le cadre de leur plan local d’animation "jeunes pour jeunes". Il s’agit entre autres de la sensibilisation des élèves du 2d cycle. A cela s’ajoute l’instauration d’une journée de la citoyenneté et une conférence publique à l’endroit des jeunes. Selon le coordonnateur Maurice Béda, cette subvention est estimée à plus de 12 millions de Fcfa et les associations bénéficiaires ont 4 mois pour la réalisation de leurs activités entrant dans le cadre du projet soumis.

Judith SANOU
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Démographie, paix et sécurité : L’UNFPA au chevet des Etats du Sahel
Festivités du 11 décembre à Banfora : Me Pacéré Frédéric Titinga plaide pour le maintien
Suspension des conférences pédagogiques : Le Synateb dénonce un mépris à l’égard des organisations syndicales
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés