Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

Transformation du coton burkinabè : Désormais des T-shirts made in Burkina

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 19 novembre 2020 à 20h00min
Transformation du coton burkinabè : Désormais des T-shirts made in Burkina

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a présenté les premiers T-shirts, chaussettes et boxers fabriqués au Burkina Faso avec du coton et du fil burkinabè. C’était ce jeudi 19 novembre 2020 au cours d’un déjeuner de presse.

C’est un pari de gagné pour le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat. Les Burkinabè pourront dans les jours à venir porter des T-shirts, débardeurs, boxers, chaussettes, etc. entièrement made in Burkina Faso, de la matière première au produit fini. Le tissu spécifique pour la production de ces articles est désormais fabriqué au Burkina Faso par la COTEXA implantée à Tanghin-Dassouri, à quelques encablures de la capitale burkinabè. Cette unité de retordage et de tricotage de fil, produit le tissu à partir du fil de divers numéros métriques fourni par la Filature du Sahel (FILSAH), lui-même obtenu à partir de la fibre du coton produit au Burkina Faso.

Harouna Kaboré, ministre en charge de l’Industrie a indiqué que le Burkina Faso compte atteindre 25% de transformation de son coton

La COTEXA, qui a bénéficié d’un accompagnement de l’Etat à travers le code des investissements, a une capacité de production de tricotage de 2 200 000 mètres linéaires de tissus, soit 189 000 mètres par mois. Une capacité qui pourrait être augmentée dans les jours à venir.

A en croire le ministre en charge de l’Industrie, Harouna Kaboré, les tissus seront disponibles sur le marché à la fin du premier trimestre de 2021. « Ils permettent ainsi aux designers, stylistes, teinturiers et divers acteurs de la valorisation du textile de fabriquer des T-shirts, des polos, des sous-corps, des chaussettes et bien d’autres articles », a indiqué le ministre.

Une vue des mannequins et de miss Burkina habillés en T-shirts made in Burkina

De la satisfaction

Les acteurs du secteur de la mode, de la publicité et du sport qui étaient présents au déjeuner ont tenu à exprimer leur satisfaction de voir désormais ce type de tissu fabriqué au Burkina Faso avec du coton produit localement. « On m’a amené l’échantillon pour que je produise la tenue de la miss. J’étais émerveillé. J’ai trouvé que du tricot fait au Burkina Faso, c’est du jamais vu. Je pense qu’on fera de belles choses avec ça, parce que c’est quelque chose qu’on attendait depuis longtemps et de voir ça maintenant, cela prouve qu’on peut tout faire avec ce qu’on produit », a laissé entendre Sébastien Bazémo, styliste burkinabè. Lazare Bansé, président de la Fédération burkinabè de football a lui déjà lancé une commande de T-shirts pour l’Union nationale des supporters des Etalons.

Les participants au déjeuner

Tout en indiquant que la présentation des T-shirts made in Burkina s’inscrit dans la dynamique de la consommation des produits locaux, le ministre de l’industrie a tenu à rassurer l’ensemble des acteurs, que la production du tissu industriel à partir du coton burkinabè, va évoluer à côté du Faso Dan Fani. « Notre objectif est de faire en sorte que les Burkinabè puissent disposer de toutes les gammes possibles de produits finis à base de coton », a-t-il laissé entendre.

A ce jour, seulement 2% du coton burkinabè sont transformé localement. Harouna Kaboré indique que l’objectif du gouvernement est de transformer 25% de la production nationale de coton à l’horizon 2023.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Demande de manifestation pour la création de base de données des fournisseurs
Burkina Faso : Le club des hommes d’affaires franco-burkinabè effectue sa rentrée
Coopération : Le montant de l’aide publique au développement reçue par le Burkina s’établit à 1 232 milliards de FCFA en 2020
L’engagement envers le service client se traduit par des gains financiers – Directeur Général du Groupe UBA
Burkina Faso : La Banque européenne d’investissement renforce son partenariat avec l’ACEP
Assurances au Burkina : LGA-A lance officiellement ses activités
« Shell FuelSave » : Le nouveau carburant de Shell lancé par Vivo Energy au Burkina
Expo-Yeelba : Pour une promotion du Faso Dan Fani au Burkina à l’international
2e CASEM 2021 du MINEFID : La gestion domaniale, foncière et cadastrale du Burkina sur la table de discussion
Financement du PNDES-II : Rendez-vous pris à Bruxelles les 2 et 3 décembre 2021
Bobo-Dioulasso : Le logo du label du Koko Dunda officiellement présenté
Vente de céréales au Burkina : Voici les prix maximum fixés pour le maïs, le mil et le Sorgho
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés