Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Développement de l’Afrique subsaharienne : Le numérique comme catalyseur, selon Huawei

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 18 novembre 2020 à 23h00min
Développement de l’Afrique subsaharienne : Le numérique comme catalyseur, selon Huawei

Huawei Northern Africa a organisé une conférence de presse virtuelle le mardi 17 novembre 2020. Animé par le Vice-président en charge des relations publiques de l’Afrique subsaharienne, Loise Tamalgo, les échanges ont porté sur le rôle catalyseur du numérique pour le développement de l’Afrique. Les défis à relever pour une « numérisation » optimum de l’Afrique se sont également invités dans les débats.

Les Technologies de l’information et de la communication (TIC), plus particulièrement l’internet haut-débit, jouent désormais un rôle de premier plan dans le développement économique des pays. En Afrique subsaharienne, il y a encore des défis a relevés, encore faut-il une réelle volonté politique des gouvernants. C’est dans ce cadre que Huawei Northern Africa a initié une conférence de presse virtuelle, le mardi 17 novembre 2020.

« Le numérique comme catalyseur du sursaut africain », c’est sous ce thème que s’est tenue cette rencontre numérique animée par le Vice-président en charge des relations publiques pour l’Afrique Subsaharienne de Huawei Northern Afrique, Loise Tamalgo.

Selon des données récentes de la Banque mondiale, 4 milliards de personnes sont connectées dans le monde et près de 80% avec leur smartphone. En Afrique subsaharienne, on enregistre, d’après la même prospection, 456 millions de personnes d’utilisateurs du téléphone. Huawei Northern Africa y a contribué pour beaucoup, foi de M, Tamalgo. Au Burkina Faso, a-t-il fait savoir, elle a construit près de 2000 kilomètres de fibres optiques et a participé à la construction des réseaux 3G et 4G avec les trois opérateurs de téléphonie mobiles.

« Dans un contexte de transformation du continent, il y a nécessité d’adapter les contenus de formations et s’engager résolument vers le développement du numérique », a-t-il déclaré. Pour sa part, Huawei Northern Africa encourage l’éducation numérique. C’est pourquoi, à en croire le chargé des relations publiques pour l’Afrique subsaharienne, l’institution a investi dans 1500 bourses d’étude pour la formation et l’encadrement de près de 8000 ingénieurs du domaine. Aussi, a-t-il mentionné, Huawei a construit plus de la moitié du réseau 3G et 4G dans le monde.
Des défis à relever

Cependant beaucoup de défis restent encore à relever. Ces enjeux, a énuméré M. Tamalgo, se résumeraient au développement des infrastructures numériques, à la stabilisation de l’énergie, car 640 millions de personnes vivent dans le noir en Afrique. Autres défis a-t-il relevé, non des moindres, est celui du financement. Pour lui, en plus des autres initiatives, les dirigeants doivent engager une réelle volonté politique.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]
Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Réseaux sociaux : Les gens sont plus réceptifs à des messages partagés par des amis ou des parents, selon la Banque mondiale
Autorité du bassin du Niger : Le Burkina Faso a un nouveau réseau de journalistes et communicateurs pour plus de visibilité
WhatsApp repousse la modification de ses conditions d’utilisation au 15 mai 2021
Dialogue social : Ousséni Tamboura tâte le terrain à la SEP
Télévision : Un incendie dans les locaux de BF1 fait d’importants dégâts matériels
Ministère de la Communication : « La priorité, c’est la qualité du service public (…). Cela passe par l’amélioration des conditions de vie et de travail », Aboubakar Sanfo, SG adjoint du SYNATIC
Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement : Ousséni Tamboura promet de nouveaux chantiers
A la Une de l’Evènement du 10 janvier 2021
AstuceTic : Decrypto, l’application qui dévoile les messages codés
« Nous ne sommes pas obligés de raconter toute notre vie sur internet », rappelle l’expert en cyber-sécurité Youn Sanfo
Nouvelles conditions de WhatsApp : Voici les risques et les alternatives selon l’expert en sécurité informatique, Youn Sanfo
ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA : Comment le complot a été organisé et exécuté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés