Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Enseignement supérieur : Des étudiants reçoivent des ordinateurs

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 13 novembre 2020 à 16h00min
Enseignement supérieur : Des étudiants reçoivent des ordinateurs

Le programme présidentiel un étudiant, un ordinateur continue de faire des heureux. Ce vendredi 13 novembre 2020, à l’université Joseph Ki-Zerbo, le ministère de l’Enseignement supérieur a procédé à la remise de 256 ordinateurs aux étudiants. Cette action est le fruit du soutien de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

C’est le ministre de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga, qui a présidé la cérémonie de remise des ordinateurs. Il a rappelé que cette action est née de la volonté du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, de permettre aux étudiants de disposer d’outils de savoir. Après une première vague d’ordinateurs acquis avec le soutien du l’Union européenne, ces nouveaux joyaux sont le fruit de l’accompagnement de l’ARCEP. Le ministre a soutenu que l’autorité de régulation a investi plus de 2 milliards de Fcfa. Ce qui a permis non seulement d’acquérir les ordinateurs mais également la réalisation de l’université virtuelle. La connexion internet sera également une réalité.

Les étudiants ont promis une bonne utilisation des ordinateurs

L’acquisition des ordinateurs est l’œuvre d’une expertise locale. Il s’agit de l’entreprise Horizons informatiques. Son responsable, Inoussa Sawadogo, a vanté la qualité des produits. Il a laissé entendre que ce sont des machines acquises directement avec les maisons de fabrication. Dans les jours à venir, annonce-t-il, une usine d’assemblage d’ordinateurs s’installera au Burkina. Pour obtenir ces précieux sésames, les étudiants n’auront qu’à débourser la modique somme de 70 000 F. Le coût restant est supporté par l’Etat burkinabè avec une subvention.

Le ministre Maiga a insisté sur le fait que ces outils informatiques sont indispensables surtout pour l’enseignement avec le système Licence-Master-Doctorat. Déjà, ce système est rejeté par une partie des étudiants. Ils exigent son abandon pur et simple. Alkassoum Maiga répondra que c’est une folie, une aventure suicidaire.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, les officiels avec les étudiants bénéficiaires

Pour lui, en revenant en arrière avec des licences et des maitrises classiques, c’est condamné les diplômés à l’absence d’occupation, à l’absence d’emplois. Mais il reconnait que pour une meilleure implantation du système LMD, de meilleures conditions sont indispensables. Il a rassuré qu’il travaille pour cela.
Alkassoum Maiga a invité les étudiants à une utilisation studieuse des outils. Ils ne doivent servir, selon lui, qu’à faire des recherches, à aller vers la conquête du savoir.

Ces recommandations ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Les bénéficiaires se sont engagés à une bonne utilisation des ordinateurs. Yasmine Yaméogo, étudiante en SVT, s’est dite heureuse d’obtenir une machine. Pour elle, cela facilitera ses recherches. L’ordinateur va lui permettre d’augmenter ses connaissances.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Programme de certification au métier de consultant et de conseiller d’entreprise : 38 auditeurs mis sur le marché
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés