Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • jeudi 12 novembre 2020 à 15h30min
Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales

La Fédération nationale du théâtre burkinabè (FENATHEB) a procédé ce jeudi 12 novembre 2020, à l’ouverture officielle des grandes assises nationales du théâtre. Durant 3 jours, à l’Atelier du théâtre burkinabè (ATB) de Ouagadougou, les participants vont discuter du financement du secteur, de la fiscalité, de la mutuelle de la santé, des droits voisins et des Lompolos.

Les grandes assises nationales du théâtre burkinabè ont débuté ce jeudi 12 novembre 2020. Initiées par la FENATHEB, causeries, communications, échanges et partage d’expérience sont au menu. Pour le président Paul Zoungrana, cette activité se veut comme une célébration du théâtre dans toute sa dimension. C’est aussi une occasion d’inviter les acteurs à la solidarité, à la fraternité. La présente rencontre se veut aussi comme un moment de discussion des problèmes du secteur.

Paul Zoungrana, président de la FENATHEB

Il a souligné que l’absence du dialogue crée souvent des malentendus. Il est donc important de se retrouver pour parler et construire ensemble un horizon plus rayonnant pour le bonheur des artistes. La présente activité a pour parrain le Pr Prosper Kompaoré du département des arts de l’université Joseph Ki-Zerbo. Il est également fondateur de l’ATB. Il a tenu à féliciter ses filleuls. Il a fait remarquer qu’en un an, le bureau de la FENATHEB a fait un travail de titan. Il espère que les différents acteurs vont continuer dans leur dynamisme afin d’aboutir à une renaissance du théâtre burkinabè.

C’est le directeur général des arts appliqués, Daouda Kinda, qui a présidé la cérémonie d’ouverture au nom du ministre de la culture, des arts et du tourisme. Il a fait remarquer que le théâtre participe à la vie culturelle du Burkina. Il a tenu à congratuler les membres du FENATHEB car selon lui, la structure se distingue par son dynamisme.

Les participants vont discuter du financement du secteur, de la fiscalité, de la mutuelle de la santé, des droits voisins et des Lompolos

Il a invité les différents acteurs à continuer de travailler pour consolider le rang du pays comme une référence en matière du théâtre, de culture. Il est conscient que des défis comme l’assurance, les infrastructures, le statut de l’artiste…doivent être relevés. Il a bon espoir qu’avec la contribution du public et du privé, l’on pourrait y arriver. Ouvertes ce jeudi 12 novembre 2020, les assises nationales du théâtre burkinabè refermeront les portes le 14 novembre 2020.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival Basga de Zorgho et organisateurs d’événement : Une convention pour mieux promouvoir la musique burkinabè
Musique : Toksa, le rappeur dont le flow va s’exporter en France
Poésie : L’enseignant Rassomane Savadogo dénonce l’exploitation minière avec des proses
Humour burkinabè : Il est temps d’arrêter la perversité et la mendicité
Watiti Watoma : L’artiste congolais qui veut conquérir le cœur des mélomanes burkinabè
Conte et éducation des enfants : « Le conte est incontournable pour la structuration de la vie de l’enfant », enseigne Kientéga P. Gérard dit KPG
Prix Goncourt des Lycéens et Prix Orange du Livre en Afrique : Critiques sur le sacre de Djaili Amadou Amal
Festival international de Danse de Ouagadougou (FIDO) : La 9e édition aura lieu du 23 au 30 janvier 2021
Culture du niébé au Burkina : Des chercheurs publient un livre sur sa progression des cinquante dernières années
Littérature : "Toute Chose est belle en son temps" une oeuvre de Ranipoma Bernard Zoungrana
Dans les griffes d’un vrai malade : Une nouvelle de Daniel GUIRE et SANON Anselme
Musique : L’artiste Amidos le mannequin dédicace son nouveau clip « Waguess Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés