Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 10 novembre 2020 à 15h13min
Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »

Le réalisateur burkinabè Yacouba Napon dit MCZ a procédé le lundi 9 novembre 2020 à Ouagadougou, à la sortie officielle de son dernier film intitulé « Élection présidentielle 2025 ». Projeté au ciné Nerwaya, les cinéphiles d’un soir ont suivi une œuvre qui parle de démocratie, de paix sociale, de justice et surtout de révolution.

De la comédie, le réalisateur MCZ s’essaie dans la fiction. Avec son tout dernier film « Élection présidentielle 2025 », le cinéaste met à l’écran la gestion politique des États africains. Il raconte l’histoire de Pierre Ilboudo, un jeune étudiant talentueux qui a mis ses compétences au service d’un parti politique. Après avoir remporté l’élection présidentielle, il est nommé chargé de mission à la présidence. Peu après, la gestion du pouvoir est chaotique. La gouvernance rime avec clientélisme, népotisme, corruption.

Pierre Ilboudo se rend compte que le peuple est au bout des nerfs. Il tente de faire changer les choses. En lieu et place de solutions, le gouvernement répond aux revendications avec des violences. Le jeune brillant démissionne. Pourtant, il n’aurait pas dû. Il est arrêté, torturé puis jeté en prison pour des malversations financières. C’est de la pure invention. De là, une bataille commence pour la libération et le changement.

Yacouba Napon dit MCZ, réalisateur du film « Election présidentielle 2020 »

Ce film, dira son réalisateur, est fait pour interpeller les gouvernants africains. Pour lui, le chômage est trop, l’injustice est criarde. Les populations sont pauvres alors que les pays ne manquent pas de ressources naturelles pour faire face aux besoins.
En lieu et place, ces mêmes ressources sont bradées. L’auteur avertit ainsi les dirigeants que la mauvaise gouvernance peut entrainer une révolution. D’ailleurs, dans le film, c’est cette mode de gouvernance qui est prônée.

Tahirou Barry, ancien ministre de la Culture, apprécie positivement le film

Le film a accroché plus d’un cinéphile. Parmi ceux qui ont fait le déplacement, il y avait Tahirou Barry, ancien ministre de la Culture et candidat à l’élection présidentielle de 2020 au Burkina. Il dit retenir du film, la promotion des vertus de l’engagement politique, d’une citoyenneté propre. Il dit avoir retenu également que ce sont les valeurs de la démocratie qui sont prônées.

L’ensemble des acteurs se sont présentés au public

« Election présidentielle 2025 » est un long métrage de 1h45mn. Il a été réalisé sur fonds propre. Il sera projeté toute cette semaine au ciné Nerwaya. Le film sortira également aux Etats-Unis et dans bien d’autres pays. MCZ ne compte pas s’arrêter là. Il y aura une suite qui sortira en 2025. Il est déjà intitulé, « élection présidentielle 2030. Le cinéaste se projette donc dans le futur.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival Basga de Zorgho et organisateurs d’événement : Une convention pour mieux promouvoir la musique burkinabè
Musique : Toksa, le rappeur dont le flow va s’exporter en France
Poésie : L’enseignant Rassomane Savadogo dénonce l’exploitation minière avec des proses
Humour burkinabè : Il est temps d’arrêter la perversité et la mendicité
Watiti Watoma : L’artiste congolais qui veut conquérir le cœur des mélomanes burkinabè
Conte et éducation des enfants : « Le conte est incontournable pour la structuration de la vie de l’enfant », enseigne Kientéga P. Gérard dit KPG
Prix Goncourt des Lycéens et Prix Orange du Livre en Afrique : Critiques sur le sacre de Djaili Amadou Amal
Festival international de Danse de Ouagadougou (FIDO) : La 9e édition aura lieu du 23 au 30 janvier 2021
Culture du niébé au Burkina : Des chercheurs publient un livre sur sa progression des cinquante dernières années
Littérature : "Toute Chose est belle en son temps" une oeuvre de Ranipoma Bernard Zoungrana
Dans les griffes d’un vrai malade : Une nouvelle de Daniel GUIRE et SANON Anselme
Musique : L’artiste Amidos le mannequin dédicace son nouveau clip « Waguess Burkina »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés