Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Eglise Temple Nouvelle Vie : Le pasteur Paul Kaboré fête ses 60 ans et 35 ans de ministère

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 7 novembre 2020 à 21h10min
Eglise Temple Nouvelle Vie : Le pasteur Paul Kaboré fête ses 60 ans et 35 ans de ministère

Le pasteur de l’église Temple Nouvelle Vie de Pissy, Dr Paul Kaboré a fêté ses 60 ans de vie le 7 novembre 2020 à Ouagadougou. Ce jubilé a été l’occasion pour lui de fêter ses 35 ans de ministère pastoral.

C’est dans une ambiance festive que s’est déroulé ce jubilé couplé à l’action de grâce du pasteur Paul Kaboré. Au menu, des prières, des chants et un témoignage sur la vie et le ministère du couple.

Le pasteur Paul Kaboré est né le 16 juin 1960 à Kokologho, dans le Centre-Ouest du Burkina. Premier enfant de ses parents, il est aujourd’hui marié et père de quatre enfants, et grand père de sept petits enfants.

Photo de famille

Après avoir échappé à plusieurs mésaventures telles que des accidents, la maladie, il est scolarisé tard à l’âge de 10 ans. Paul Kaboré a suivi une formation en France grâce à son père spirituel, Daniel Kompaoré. Il était rentré au pays où il a fini par se convertir en 1983. Il est nommé pasteur en 1988 pour mieux évangéliser.

Au cours de la cérémonie, le pasteur Paul Kaboré a remercié les autorités et les fidèles de l’église qui sont venus le soutenir. « Le Seigneur a fait des miracles dans ma vie en me préservant la vie, en me donnant une bonne famille et de bons amis. Cela suscitait vraiment cette action de grâce. Je suis heureux du fait que le Seigneur m’ait utilisé comme son instrument pour toucher les cœurs de mes frères et sœurs », a-t-il déclaré.

Remise d’une attestation de reconnaissance

Une grâce pour un autre événement. Le pasteur Paul Kaboré et son épouse fêtent leur 35 ans de vie de couple. C’est une occasion d’un triple événement : anniversaires de mariage, de ministère et d’âge.

Parmi les invités figuraient le parrain de la cérémonie, le pasteur Mamoudou Karambiri ; le pasteur Daniel Kompaoré, l’ancien Premier ministre Tertius Zongo, et le représentant de Simon Compaoré. Des attestations de reconnaissance ont été remises aux partenaires qui ont œuvré à l’ouverture de l’église et aux amis qui sont toujours restés aux côtés du couple.

Alicia Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine Traoré ne se marchande pas », clament les Patriotes du Nord
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés