Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

6e édition du festival du film scientifique : Les objectifs de développement durable au cœur des réflexions

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 4 novembre 2020 à 20h53min
6e édition du festival du film scientifique : Les objectifs de développement durable au cœur des réflexions

Ouagadougou abrite du 02 au 06 novembre 2020, la 6e édition du festival du film scientifique. Véritable célébration de la communication scientifique, ce festival est organisé grâce à une collaboration entre l’ISIS, le Goethe Institut et l’IRD. Cette année, le thème retenu porte sur les objectifs pour le développement durable qui visent l’amélioration du bien-être des populations.

Vue de la projection du film documentaire " M’budha "

A l’occasion de la sixième édition du festival du film scientifique, 09 établissements scolaires et 02 cités universitaires, bénéficieront de projection de films en lien avec la recherche scientifique. Certaines séances, notamment celles dans les lycées et collèges, seront suivies d’expérimentation pour initier les élèves à la recherche. D’autres projections destinées au grand public, sont aussi prévues à l’ISIS, à l’IRD et au Goethe Institut.

La collaboration entre ces trois partenaires qui dure depuis 2015, a permis la réalisation en 2019 de 03 courts-métrages sur des thématiques de recherche abordées par des doctorants de l’IRD. Face au succès de ces courts-métrages, l’initiative sera renouvelée cette année avec la production de 03 nouveaux films scientifiques. A cet effet, les doctorants reçoivent une formation en ligne afin de pouvoir valoriser leurs travaux.

Les représentants du Goethe institut, de l’IRD et de l’ISIS.

Pour Fabrice Courtin, représentant délégué de l’IRD, le festival du film scientifique est une belle occasion pour montrer par l’image, certains défis sociétaux à relever et permettra peut-être de susciter des vocations de chercheurs. La projection des productions scientifiques ajoute-t-il, permet également de relier le monde de la recherche au grand public en créant le débat entre le monde de la recherche et les spectateurs. Patrick Bazié, directeur des formations de l’ISIS abonde dans le même sens, en soutenant qu’associer la recherche au cinéma permet de vulgariser les recherches qui se font à travers le monde.

La cérémonie d’ouverture de la 6e édition du festival qui a eu lieu ce 03 novembre au Goethe Institut, a vu la projection du film documentaire " Mbudha, sur les traces des chimpanzés". Le film retrace le parcours de la biologiste belge Anne Laudisoit et son équipe de scientifiques congolais, à travers les territoires vierges de la République démocratique du Congo. Une exploration qui avait pour but d’identifier les espèces animales qui y vivent et de confirmer la rumeur faisant état de la présence de chimpanzés dans cette forêt qualifiée de zone rouge. Karim Namoano, coordonnateur de l’Association des journalistes et communicateurs scientifiques du Burkina dit avoir suivi avec intérêt la séance.

Karim Namoano, coordonnateur de l’association des communicateurs et journalistes scientifiques.

" Le film nous plonge dans l’univers de la recherche et nous permet de découvrir les difficultés que vivent les chercheurs. Il révèle également au grand jour, la collaboration entre différents acteurs qui peut permettre l’évolution de la recherche". Il invite donc les étudiants, les élèves et les chercheurs, à faire du festival un cadre de rencontre pour accompagner et soutenir l’initiative de la recherche.

Il faut noter que le festival du film scientifique se déroule à l’international dans 30 pays du 1er octobre au 20 décembre 2020. Compte tenu de la pandémie du Covid-19, de nombreuses projections auront lieu virtuellement.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les objets d’art africains sont exposés
SIAO 2023 : Le lieu de rencontre des cultures
16e édition du SIAO : Le Burkina Faso, 1er meilleur stand pays du Grand prix du président de la transition
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente
Programme d’appui au développement des économies locales : Le coordonnateur national visite les stands d’exposition des artisans au SIAO
Burkina Faso : L’ambassadeur de l’Union européenne visite le SIAO
FESPACO 2023 : Le Mali, pays invité d’honneur en lieu et place du Togo
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les acteurs de la mode à l’honneur
16e édition du SIAO : « Contrairement aux autres éditions, cette année il n’y pas trop de monde »
Delphine Sidbega, web humoriste : « Je cherche d’abord à sensibiliser à travers mes vidéos »
LefasoTV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les artisans du Niger, du Mali et de la Guinée Conakry sont au rendez-vous
Culture : A la découverte du Tianhoun, un instrument de musique atypique chez les Bwaba
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés