Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Toma (Nayala) : 72 heures d’activités pour sensibiliser les populations sur la sécurité routière

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 1er novembre 2020 à 19h30min
Toma (Nayala) : 72 heures d’activités pour sensibiliser les populations sur la sécurité routière

La Direction régionale des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière de la Boucle du Mouhoun, en collaboration avec l’Office national de la sécurité routière (Onaser), a organisé la 5e édition des 72 heures de la sécurité routière, du 22 au 24 octobre 2020 à Toma. Le lancement des activités a eu lieu le jeudi 22 octobre 2020 dans la salle polyvalente de Toma. Cette édition a été placée sous la présidence du gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, représenté par Mariama Konaté/Gnanou, haut-commissaire du Nayala, et parrainée par Drissa Koussoubé, représenté par Siméon Toé.

La présente édition a été placée sous le thème « Synergie d’actions entre acteurs pour une culture de la sécurité routière ». L’activité a débuté par une conférence sur la sécurité routière. Ensuite, des élèves des différents établissements ont été initiés au code de la route, avec le concours de l’Auto-école « Kasero ».

Le deuxième jour, un cross populaire a été organisé, suivi de l’enrôlement pour le permis de conduire et d’une collecte des dossiers d’immatriculation. Une sensibilisation dans les écoles a été faite, suivie d’une initiation au code de la route et d’une sensibilisation à travers les artères de la ville de Toma. Le soir, une animation avec le camion-podium a permis de détendre l’atmosphère dans la ville. Le dernier jour, avant la clôture des activités, une sensibilisation a encore été faite dans les rues de Toma.

Pour Debkoun Aristide Méda, directeur régional en charge de la sécurité routière de la Boucle du Mouhoun, « les 72 heures de la sécurité routière sont une initiative des acteurs de la région, avec le soutien de l’Onaser. Elles ont pour objectif d’informer et de sensibiliser les citoyens de la région au respect des règles de la circulation afin de réduire considérablement les accidents ainsi que leur gravité ».

Pour le représentant du parrain, « l’organisation de telles journées pour sensibiliser et appeler les citoyens au civisme et au respect du code de la route, nécessite d’être encouragée et soutenue au regard de son importance ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Gaston Toé
Lefaso.net
Nayala

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois semaines
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés