Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Kaya : « Rendez-vous chez nous », un festival pour sensibiliser les élèves et déplacés internes sur le Covid-19 et les droits des enfants

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 1er novembre 2020 à 19h30min
Kaya : « Rendez-vous chez nous », un festival pour sensibiliser les élèves et déplacés internes sur le Covid-19 et les droits des enfants

Le chef-lieu de la région du Centre-Nord, Kaya, a abrité, du 20 au 23 octobre 2020, des activités de sensibilisation et des ateliers de création dans le domaine des arts vivants et des arts plastiques. Organisées par le Collectif ACMUR (Arts, clown, marionnette et musique dans nos rues), ces activités avaient pour but de sensibiliser les élèves et les personnes déplacées internes sur le Covid-19 et les droits des enfants.

« Réinventer un monde digne des enfants dans le contexte de le Covid-19 ». C’est sous ce thème que le Collectif ACMUR (Arts, clown, marionnette et musique dans nos rues), avec l’appui de l’Unicef, a organisé, dans les écoles et les sites de déplacés de Kaya, des activités de sensibilisation sur la Covid-19, les droits des enfants, le mariage forcé et le mariage précoce.

Demonstration du lavage des mains

Déroulées du 20 au 23 octobre 2020, ces activités s’inscrivent dans le cadre de la 10e édition du festival « Rendez-vous chez nous ». Sous formes de jeux, théâtres, danses et marionnettes, les activités avaient pour but, selon les organisateurs, d’offrir aux enfants un cadre d’expression dans un contexte de crises sécuritaire et sanitaire. « Le projet propose des activités pédagogiques de sensibilisation et des ateliers de création dans le domaine des arts vivants et des arts plastiques, afin de donner aux enfants un espace d’expression dans le contexte des crises humanitaire et sanitaire qu’ils subissent ces derniers mois », a expliqué Marcel Ouédraogo, coordonnateur du festival.

Don de gel

Et c’est à travers un spectacle intégrant jeux et théâtre que les organisateurs ont passé leurs messages aux enfants et aux personnes déplacés internes. La lutte contre le Covid-19, le non-respect des droits des enfants, notamment les mariages des enfants, ont été dépeints par les acteurs sur scène.
Ainsi, après la présentation d’une pièce théâtrale montrant les inconvénients des mariages précoces et du non-respect des gestes de prévention du coronavirus, le public a eu droit à des échanges sur les sujets abordés.

Marcel Ouedraogo

Ces discussions ont fini de convaincre les spectateurs de l’importance de respecter les gestes barrières. « A la maison, je vais informer mes parents et à mes frères qu’ils doivent chaque fois se laver les mains avant de manger et respecter les mesures barrières pour se protéger du corona », s’est engagé Adboul Fatao Kombamtanga, élève en classe de CE2. Pour les organisateurs, c’est une satisfaction de voir que le message a été bien reçu par les enfants.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Kaya
Lefaso.net

Portfolio

  • Théatre
  • Vue des enfants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lefaso TV présente Les « A- côtés du SIAO » : A la rencontre des artisans burkinabè
Les 12PCA, acte 11 : Une édition placée sous le signe de la résilience
SIAO : La 16e édition s’ouvre sous le signe de la résilience des artisans
« Dafra académie music live » : Une compétition pour la relance de la pratique musicale live au Burkina
Cinéma au Burkina : "Naras City", le premier long métrage de Malick Naboalga dénonce l’injustice, l’insécurité et les conflits fonciers
Visite du parc d’exposition du SIAO : « La commission est prête à 98% » Serge Poda, ministre de l’artisanat
Musique au Burkina : Jules O s’offusque du désordre avec son titre ‘’Zoundzandé ’’
Bobo-Dioulasso : Des artisans redoutent « une mort programmée du pagne koko dunda »
SIAO 2023 : « Les foires, c’est en même temps une école où on part découvrir, vendre et se faire connaître », foi des créateurs
Koudougou : L’entreprise François 1er, une opportunité d’emplois pour les étudiants
MCCAT/DGCA : Trois nouveaux promus prennent leurs fonctions
11e édition du Festival international de danse de Ouagadougou : Une vingtaine de compagnies de danse attendues
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés