Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

FESPACO : Les nouveaux PCA et délégué général, installés

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mercredi 28 octobre 2020 à 18h00min
FESPACO : Les nouveaux PCA et délégué général, installés

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) connaît ses nouveaux patrons. Ce mercredi 28 octobre 2020, le nouveau Président du conseil d’administration (PCA), le Dr Dramane Konaté succède officiellement à Souleymane Ouédraogo et Alex Moussa Sawadogo a remplacé Gervais Hien comme délégué général.

C’est une cérémonie avec deux épisodes. Le ministère en charge de la Culture a procédé à l’installation du nouveau président du conseil d’administration (PCA), Dr Dramane Konaté et du nouveau délégué général (DG), Alex Moussa Sawadogo, au compte du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

Le PCA entrant Dr Dramane Konaté (à gauche) a reçu le témoin de son prédécesseur Souleymane Ouédraogo (à droite)

A deux jours de sa retraite, Souleymane Ouédraogo, le PCA sortant du FESPACO a passé le témoin à Dr Dramane Konaté. « J’ai juste fait mon devoir, humblement, en tant que burkinabè. Je suis un homme comblé qui s’en va », a-t-il déclaré. Mais avant de céder définitivement la place à son successeur, Souleymane Ouédraogo, a demandé au département de mettre un accent particulier sur l’approche marketing vis-à-vis du FESPACO. « Bon vent ! Nous restons disponibles pour l’accompagner dans le public », a-t-il lancé au Dr Dramane Konaté.

Dr Dramane Konaté a fait son entrée dans le monde du cinéma en 1989

Quant au PCA entrant, il a rendu, à son tour, un hommage à son prédécesseur Souleymane Ouédraogo. « Je loue son affabilité. Il a les bonnes manières, il reste parfois stoïque face au déluge. Et c’est ce qui lui a permis de conduire la barque conseil d’administration à bon port », a-t-il mentionné. Séance tenante, Dr Dramane Konaté a parlé des défis qui l’attendent et compte les affronter en équipe. « Je vois que les chantiers sont là, les impératifs sont là. L’équipe soudée au tour du nouveau délégué général nous permettra de relever le défi comme il se doit », a-t-il affirmé.

Le DG sortant Gervais Hien (à droite) et l’entrant Alex Moussa Sawadogo (à droite)

« Pour le FESPACO 2021, croyons en nous ! »

Au cours de la même cérémonie, Alex Moussa Sawadogo est installé en tant que délégué général du FESCAPO, en remplacement de Gervais Hien.
Gervais Hien a assuré l’intérim pendant trois mois. Tout en remerciant le ministre de la Culture et son secrétaire général pour la confiance placée en sa personne, il a remis « les clés de l’intégrité », qui a permis « d’ouvrir les portes de la première édition post-cinquantenaire et la première édition en marche vers son centenaire », à Alex Moussa Sawadogo, son successeur. « Pour le FESPACO 2021, croyons en nous ! Que la force morale, intellectuelle, professionnelle, sécuritaire et sanitaire soit avec nous », a-t-il souhaité.

« En acceptant la mission qui m’est aujourd’hui confiée, je réponds naturellement à l’appel de mon pays, le Burkina Faso, pour l’Afrique et son cinéma », a déclaré le nouveau DG du FESPACO, Alex Moussa Sawadogo. Pour lui, le Burkina Faso a encore « la force et la magie pour faire de cette rencontre internationale du cinéma, un festival de son temps ».

Le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango

Le ministre en charge de la Culture, Abdoul Karim Sango, a présidé la cérémonie des deux installations. Il a félicité les sortants pour « le travail abattu ». Aux nouveaux responsables, le ministre s’est dit fier de leur nomination qui est « uniquement sur la base de leur compétence ». Il leur a promis son soutien pour la réussite de leurs missions.
Il faut rappeler que le premier défi de ces nouveaux responsables consiste à réussir le pari du FESPACO 2021, prévu pour se dérouler du 27 février au 6 mars.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture : « Le cinéma burkinabè était bien parti, mais il risque de retomber », Justin Ouindiga dit GSK, comédien
Café littéraire : La commune de Ouagadougou veut éveiller le goût de la lecture chez les élèves
Journées cinématographiques franco-burkinabè : Des films des deux pays projetés au profit des jeunes
Cinéma africain et de sa diaspora : Girley Charlène Jazama de la Namibie sacrée Sotigui d’or 2020
Culture : Les acteurs du théâtre tiennent leurs grandes assises nationales
Culture et tourisme au Burkina : Tahirou Barry promet 185 milliards de Fcfa aux acteurs
Festival ciné droit Libre : La population de Koudougou sensibilisée pour la tenue d’élections apaisées
Cinéma : Yacouba Napon dit MCZ projette son « élection présidentielle 2025 »
Patrimoine culturel burkinabè : L’université Joseph KI-Zerbo scrute les risques majeurs du secteur
5e édition de Ouaga film lab : Des porteurs de projets en développement décrochent une vingtaine de bourses
Covid-19 : « Son impact va se ressentir sur les droits d’auteur à repartir en 2021 », dixit Wahabou Bara, directeur général du BBDA
6e édition du festival du film scientifique : Les objectifs de développement durable au cœur des réflexions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés