Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Sécurité : L’Union européenne et le Burkina Faso passent en revue les actions de coopération menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mardi 27 octobre 2020 à 15h49min
Sécurité : L’Union européenne et le Burkina Faso passent en revue les actions de coopération menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Depuis l’apparition de l’hydre terroriste, l’Union européenneuropéenne apporte son appui au Burkina Faso en vue d’une meilleure sécurisation du territoire. Afin de faire la revue des actions et initiatives financées par l’institution, une réunion présidée par le chef de la délégation de l’Union Européenne Wolfram VETTER et le ministre burkinabè de la Sécurité, Ousséni Compaoré, a eu lieu ce 27 octobre à Ouagadougou. En plus de présenter les actions menées dans le cadre de la coopération de l’UE en matière de sécurité, cette rencontre sera l’occasion pour les différentes parties d’explorer de nouvelles perspectives.

Depuis 2016, l’Union européenne (UE) s’est engagée à soutenir les actions de lutte contre le terrorisme menées par le Burkina Faso et les pays du G5 Sahel. Un dialogue continu et une coopération étroite avec les autorités burkinabè, a alors permis d’aboutir à des avancées concrètes, notamment en ce qui concerne le renforcement de capacités des forces de défense et de sécurité face à la menace terroriste. "Malgré une jeune expérience de l’UE dans le domaine de la sécurité, elle a pu apporter son soutien aux forces spéciales à travers la formation et la dotation en équipements, le soutien des FDS à l’est avec le renforcement des casernes et le développement des télécommunications", a affirmé l’ambassadeur Wolfram VETTER.

Le chef de la délégation de l’Union européenne, Wolfram Vetter

L’UE travaille également à mieux coordonner et rendre plus efficaces ses interventions dans le secteur de la sécurité. C’est dans ce sens que le cadre sectoriel de dialogue "Défense et Sécurité", dont l’institution est actuellement le chef de file pour le compte des partenaires techniques et financiers au Burkina Faso, constitue un cadre privilégié de partage d’informations et de coordination entre les bailleurs. Des initiatives récentes comme le Partenariat pour la Sécurité et la Stabilité au Sahel, lancé par le G7 avec les pays du G5 sahel, visent aussi à rassembler et mettre en cohérence toutes les actions dans la région et au Burkina Faso.

Le ministre de la Sécurité, Ousseni Compaoré

Pour le ministre de la Sécurité, Ousseni Compaoré, l’apport de l’UE dans la lutte contre le terrorisme est énorme et tient compte des besoins exprimés par le Burkina Faso. La présente réunion qui permettra de faire le point des actions menées, sera aussi l’occasion d’explorer de nouvelles perspectives en termes d’actions à initier pour venir à bout du terrorisme.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé reçoit les ambassadeurs de la Belgique et de la Chine
Aide humanitaire : La France promet plus de 10 millions d’euros au Burkina en 2021
Coopération : L’ambassadrice du Tchad au Burkina, Elisabeth Kadé Ndilguem, n’est plus
Coopération : Jean Yves Le Drian à Ouagadougou pour parler sécurité avec Roch Kaboré
BURKINA-USA : “De manière pacifique, les élections ont suivi l’ordre constitutionnel”, J. Peter Pham, l’envoyé spécial des États-Unis à l’investiture du président du Faso
G5 Sahel/Burkina : Cap sur les actions diligentes, réalistes, mesurables à impact rapide
Election du nouveau Secrétaire exécutif de l’OTICE : Aucun des deux candidats n’a obtenu le précieux sésame !
Burkina : Le PNUD identifie des solutions locales innovantes pour impulser le développement
Sandra Lattouf, nouvelle Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso
Lutte contre la sécheresse dans le Sahel : Abdoulaye Mohamadou préside désormais aux destinées du CILSS
Coopération : L’ambassadrice du Brésil fait ses adieux au Burkina Faso
Déclaration du haut représentant, au nom de l’UE, sur la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés