Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert.» Mère Teresa, Religieuse (1910 - 1997)

Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis la réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • lundi 26 octobre 2020 à 22h45min
Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis la réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

Dans leur mission de sécurisation du territoire, les forces armées nationales menèrent des diverses activités sur le terrain. Elles conduisent des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des populations.

Le 20 octobre 2020, plusieurs détachements militaires du Centre-Nord ont permis la réouverture des classes dans plusieurs localités, en conduisant des opérations de sécurisation. Ces opérations visent à permettre aux élèves de ces localités d’effectuer la rentrée scolaire en toute quiétude. C’est ce que révèle un document de l’armée qui fait le point des opérations de sécurisation sur la période du 19 au 25 octobre 2020.

Afin de renforcer la collaboration entre militaires et civils, les forces armées organisent également des activités ludiques avec la population civile. C’est le cas d’un détachement militaire du Centre-Nord qui a organisé une rencontre de football avec les jeunes de la localité dans laquelle il est basé.

Les détachements du groupement de forces ont poursuivi les opérations de sécurisation des principaux axes routiers afin de permettre aux populations de se déplacer en toute quiétude. Dans la même dynamique, les unités ont poursuivi la sécurisation des récoltes dans plusieurs localités à travers le territoire afin de permettre aux populations d’aborder cette phase décisive de la saison hivernale en toute sérénité.

Mais tout ceci se déroule dans des situations difficiles. Les militaires sont confrontés à des attaques sur le terrain. Le 20 octobre, par exemple, une unité du détachement de TINAKOFF en mission de reconnaissance sur l’axe TINAKOFF- GOROM est tombée dans une embuscade. La réaction de l’unité a, cependant, permis de mettre en déroute les assaillants qui, dans leur fuite, ont abandonné de l’armement, des munitions, des moyens roulants et divers autres matériels. Ces matériels ont été récupérés par la patrouille.

Lefaso.net


Vos commentaires

  • Le 26 octobre à 18:48, par Amidou En réponse à : Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

    Hum, ils pensent que les temps sont pareils ; ils pensent qu’ils peuvent encore tendre des embuscades aux FDS et faire ce qu’ils veulent. Mal leur en a pris. Ils ont fui laisser armes, munitions, montures et autres. Vous n’avez rien compris mais vous allez comprendre dans la douleur. Avec l’Armée Nationale, il n’y a que 2 issues : la reddition ou la muerte. Certains se sont rendus il n’y a pas longtemps. Que ceux qui veulent se rendre se rendent car autrement il n’y aura pas de pitié !

    Les déplacés sont réinstallés, les écoles rouvrent, les gens circulent et jouent au football ! VIVE L’ARMÉE NATIONALE !!!

    Félicitations et encouragements aux FDS et VDP ! Comme l’a dit le Président du Faso, "on en finira avec le terrorisme" !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 06:53, par EBENEZER En réponse à : Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis la réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

    Mes félicitations aux fds ; cependant pour éviter que lles terroristes ne sapent les efforts de nos forces de défense et de sécurité je préconise qu’elles voient comment rendre les opérations de sécurité plus ou moins permanentes au niveau des écoles réouvertes.
    Je reconnais qu’il est impossible pour nos fds d’être présentes dans chaque contrée du Burkina Faso..
    Que le Tout Puissant bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 08:59, par Kamjon En réponse à : Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis la réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

    Nous prions pour vous, soldats engagés ! Notre prière va aussi en faveur du réveil de ceux qui se sont engagés dans les actes terroristes. Dieu les aime aussi et Il veut que ceux-ci changent. Nous voulons un Burkina de paix où tout le monde vaque tranquillement à ses occupations.
    Encore, du courage à nos FDS ! Mais aussi, un appel pressant à nos frères et sœurs Burkinabè enrôlés dans le terrorisme afin qu’ils rejoignent le peuple Burkinabè pour la paix et le développement !
    May the Lord God bless Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 27 octobre à 09:39, par ACHILLE DE TAPSOBA En réponse à : Sécurité au Burkina : Les forces armées ont permis la réouverture des classes dans des localités du Centre-Nord

    Excellent travail de nos BRAVES FRÈRES FDS et aux VAILLANTS VDP. La courbe est entrain de fléchir sensiblement pour ces voyous terroristes nous ne cèderons pas un centimètre carré aux terroristes et à leurs complices. Bravo et infiniment merci à nos frères BRAVES FDS et aux VAILLANTS VDP. VAILLANTES FDS, soyez bénis au Nom du SEIGNEUR. Nous vous aimons. Soutien total et indéfectible du BRAVE PEUPLE aux BRAVES FDS pour leur sacrifice inestimable. Grand Respect à vous. Honneur et Dignité à vous. Le BURKINA ne tombera jamais. Les ennemis du pays n’ont aucune chance. Nous les attaquerons dans leurs dernières cachettes. Nous frapperons ces voyous comme Soro le rebelle et « ange » Djibril avaient décidé de nous frapper copieusement en 2015. Certains esprits mauvais souhaitent ardemment voir un BURKINA détruit pour récupérer le pouvoir en 2020 mais DIEU EST JUSTE ET BON le BURKINA est béni.
    Nos sincères condoléances aux familles biologiques et aux collègues des BRAVES FDS tombées armes à la main et aux civils morts dans les attaques. Courage à ces personnes attristées. Nous pleurons ces JEUNES SOLDATS pétris de bravoure et toutes les victimes. Nos BIG BOYS ont défendu honorablement notre CHÈRE PATRIE contre les forces du mal. Leur patriotisme ne se mesure pas. Nous leur disons infiniment merci pour tout. QUE LE SEIGNEUR LES BENISSE ET LES PROTEGE AINSI QUE LEURS FAMILLES.
    Que la Terre du BURKINA leur soit légère. Que le SEIGNEUR dans sa miséricorde les accueille dans son Royaume Céleste. Prompt rétablissement aux blessés.
    Merci aux BRAVES FDS et aux VAILLANTS VDP pour leurs sacrifices à la nation. Ils veillent jour et nuit pour notre sécurité en abandonnant leurs familles. Le BRAVE PEUPLE en est manifestement reconnaissant et très fier.
    NOUS DÉFENDRONS CE PAYS AU PRIX DU SANG. VIVE LE GRAND MONUMENT AFRICAIN INOXYDABLE THOM SANK. VIVE LES BRAVES FDS ET LES VAILLANTS VDP.
    Le BURKINA EST FORT ET RESTERA VICTORIEUX.
    Ensemble, nous construirons un BURKINA PAISIBLE, ÉQUITABLE en JUSTICE et PROSPÈRE.
    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tant. Amen
    Paix et Succès à tous les BURKINABÉ. Amen

    ACHILLE DE TAPSOBA (Pur produit de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région de l’Est : Le couvre-feu prorogé
Insécurité au Sahel : Le conseiller municipal du village de Ferel tué
Opération Barkhane : Des groupes armés terroristes neutralisés à Boulikessi, une localité frontalière du Mali et du Burkina Faso
Burkina : « Les 4 groupes armés qui nous attaquent sont connus depuis longtemps », Hamidou Yonaba, Conseiller au Centre parlementaire canadien
Burkina Faso : L’État islamique revendique l’attaque de Tin-akoff
Mali : La Force Barkhane neutralise "plusieurs dizaines" de terroristes
Attaque meurtrière sur l’axe Tin-Akoff - Beldiabé : Des partis politiques sursoient à leur campagne pour honorer la mémoire des 14 soldats tués
Opération MILAN FARABOUGOU : Les habitants du village de Farabougou reçoivent environ 20 tonnes de riz
Opération Barkhane : Un groupe armé terroriste neutralisé, du matériel saisi
Région du Sahel : L’attaque d’un convoi militaire de Tin-Akoff fait 14 morts
Sécurité : 45 gendarmes renforcent leurs compétences dans la lutte contre le terrorisme
Région de l’Est : Les heures du couvre-feu sont désormais ramenées à minuit à Fada
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés