Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus il y a de candidatures pour une élection présidentielle, moins on préservera l’environnement.» Édith Boukeu Journaliste-fact Checker, Cameroun

Dori : Le Premier ministre échange avec les forces vives de la région du Sahel

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 25 octobre 2020 à 21h00min
Dori : Le Premier ministre échange avec les forces vives de la région du Sahel

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré était dans le chef-lieu de la région du Sahel, le samedi 24 octobre 2020. Devant les forces vives venues des quatre provinces de la région, le chef du gouvernement a dit être venu recueillir les préoccupations des populations en vue de la rédaction du nouveau référentiel de développement du Burkina Faso.

C’est aux environs de 10h30 que le chef du gouvernement burkinabè a foulé le sol de la région du Sahel. Après un accueil chaleureux par les autorités de la région à l’entrée de Dori, Christophe Dabiré et sa délégation ont été conduits à la salle polyvalente de Dori pour ce face-à-face avec les forces vives de la région.

Après le mot de bienvenue du député-maire de Dori, Aziz Diallo, le gouverneur de la région du Sahel, le colonel-major Salfo Kaboré, le président du Conseil régional du Sahel, le président du Conseil régional des jeunes ainsi que la coordinatrice des femmes du Sahel et d’autres intervenants, ont égrainé les problèmes qui empêchent le développement de la région du Sahel. De l’insécurité en passant par la fermeture de certaines écoles et de centres de santé, rien n’a été oublié par les intervenants.

Le face à face entre le premier ministre et les forces vives du sahel

Toutefois, ils n’ont pas manqué de saluer les efforts du gouvernement à travers les différentes réalisations, malgré l’insécurité qui a empêché l’avancement des travaux de développement dans la région du Sahel.

En réponse, Christophe Dabiré a rassuré que le gouvernement fera tout pour la sécurisation de la région, afin de permettre la reprise des réalisations qui sont bloquées à cause de l’insécurité. Le Premier ministre a ajouté que les préoccupations citées par la population qui n’ont pas été prises en compte par l’ancien référentiel, le seront dans le nouveau référentiel de développement en cours d’élaboration. Christophe Dabiré a aussi rappelé aux populations qu’elles ne sont pas oubliées par le gouvernement ; d’où sa présence pour leur porter le message du président du Faso qui est celui de l’espoir, du vivre-ensemble dans la cohésion sociale.

Echantillon des 80 tonnes de vivre que le premier ministre a offert au deplacés internes de Dori

La région du Sahel enregistre de nombreux déplacés internes. Ces derniers ont reçu 80 tonnes de vivres de la part du Premier ministre.

Il faut noter que ce face-à-face avec les forces vives de la région du Sahel s’inscrit dans une série de prises de contact avec toutes les forces vives des treize régions du Burkina Faso. Ces rencontres, a dit Christophe Dabiré, visent à recueillir les préoccupations des populations pour la rédaction du nouveau révérenciel de développement du Burkina Faso.

Pinidié Gnanou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Initiative Suisse pour des multinationales responsables : Les propos du ministre Harouna Kaboré indignent
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (2e partie)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont pour projet de démanteler le Burkina »
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une volonté de dompter la nature, les autres peuples ne verront pas sa poussière »
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « Cela augure de lendemains incertains pour le peuple »
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une grande urgence », persiste et prouve Me Hermann Yaméogo (1re partie )
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, le Burkina perd un frère, regrette Roch Kaboré
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à la présidentielle : A vos claviers !
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la population qui a voté ces gens-là », dixit Smockey
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : Les confessions de l’ambassadeur Mousbila Sankara
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et filles de la région demandent un report en 2021
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un changement de leurs conditions », selon Martine Yabré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés