Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Projet PACAO-BF : Les apiculteurs bénéficient de subventions de kits apicoles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 20 octobre 2020 à 22h40min
Projet PACAO-BF : Les apiculteurs bénéficient de subventions de kits apicoles

Le Programme d’Appui à la Compétitivité de l’Afrique de l’Ouest-Volet Burkina Faso (PACAO-BF) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso un atelier de lancement d’un service de contractualisation du recouvrement des subventions. Il a concerné la subvention de kits au profit des apiculteurs.

Cet atelier adressé à l’endroit d’une centaine d’apiculteurs a pour objectif d’expliquer dans le cadre du projet PACAO-BF, qu’il y a un certain nombre d’activités prévues au profit de la filière apiculture. C’est donc l’une de ces activités qui est lancée ce mardi 20 octobre 2020 qui est une subvention qui portera sur l’acquisition d’un certain nombre de matériel au profit de ces apiculteurs.

Les éléments subventionnés sont : un kit apicole, une unité de transformation du miel, un kit solaire et un kit de la teneur en vitamines A, qui doivent être payés 50% en avance.

Les participants

Peuvent être subventionnés par le PACAO-BF, les apiculteurs, centres ou entreprises apicoles, les associations/organisations professionnelles de droit burkinabè ayant des activités connexes dans le domaine de l’apiculture, être déjà en activité, être prêt à payer en avance 50% du côté d’acquisition du kit et enfin être disposé à communiquer les données chiffrées sur ses activités pour des besoins d’évaluation d’impact.

Selon Saydou Namanegue, chef de projet PACAO-BF, cette subvention de PACAO-BF est faite à moitié pour l’acquisition de ces matériels et par conséquent, il faut expliquer aux apiculteurs le mécanisme et le processus ; d’où la tenue de cet atelier. Il leur sera également communiqué la composition de ces kits et comment payer la contrepartie.

Saydou Namanegue, chef de projet PACAO-BF

Désiré Marie Yaméogo, président de l’interprofession miel, a pour sa part formulé comme attentes à l’endroit du PACAO-BF un appui au niveau de la production pour améliorer et développer davantage leur production, même si c’est déjà le cas avec cette subvention. Au niveau de la transformation avec l’opportunité offerte aux transformateurs de pouvoir exporter dans l’Union européenne, il faut que leur produits puissent être travaillés dans des normes, a-t-il ajouté.

Aussi, il espère que d’ici la fin du projet dans trois ans, que la filière apicole aurait fait beaucoup de progrès en doublant le volume de production nationale qui avoisine 1000 tonnes.

Issoufou Nana, secrétaire technique de l’apiculture au Ministère des Ressources animales et halieutiques

Selon Issoufou Nana, secrétaire technique de l’apiculture au Ministère des Ressources animales et halieutiques, cet atelier est le bienvenu parce que ce qui manque pour booster la production, c’est essentiellement les connaissances du savoir et savoir technique et également le matériel en termes de capacité de production. Il souligne à cet effet, que le Burkina compte près de 16 000 apiculteurs, mais seulement 20% ont des outils modernes de matériel de productivité. Cependant, grâce au PACAO-BF, 10% des producteurs seront équipés. Et malgré ce faible taux, il estime que c’est un grand pas en ce sens qu’une seule ruche coûte à peu près 30 000 Fcfa et le PACAO-BF vient combler un vide qui aurait été difficile à combler par l’État.

Le PACAO est une initiative de l’Union européenne qui vise la transformation structurelle des économies par la production de biens et services compétitifs à forte valeur ajoutée pour assurer la croissance dans les pays membres de la CEDEAO et la Mauritanie.

Désiré Marie Yaméogo, président de l’interprofession miel

Conçu selon une approche chaine de valeur, le PACAO-BF cible trois filières qui sont l’huile de coton et dérivés, le miel et dérivés, et les services solaires.
L’objectif global de la subvention est de contribuer à l’accroissement de la productivité et de la compétitivité des filières visées au Burkina Faso à travers la dotation des apiculteurs et huileries en matériels de production et équipements solaires adéquats et le développement de l’alliance commerciale.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Individu tué vers le camp militaire Gal Baba Sy : Le parquet militaire explique
Ouagadougou : « Nous pouvons confirmer la mort d’un citoyen américain », un porte-parole du département d’État américain
Syndicalisme au Burkina : La F-SYNTER rend hommage aux devanciers
Zonta club de Ouagadougou : Une nuit consacrée à la passation de charge et d’accueil de nouveaux membres
Lutte contre le mariage d’enfants au Burkina : Des organisations de la société civile plaident pour la légalisation de l’âge à 18 ans
Participation citoyenne et redevabilité politique : Le Projet JERP accompagne des associations et mouvements de jeunes
Entrepreneuriat agricole : Des acteurs outillés sur le Code d’investissement agro-sylvo-pastoral, halieutique et faunique
Réduction des inégalités et élections : Les femmes juristes plaident pour le droit à la santé à Koudougou
Bobo-Dioulasso : Issa Traoré remporte plus de 84 millions de Fcfa au 4+1 de la LONAB
11-Décembre à Banfora : L’idée du report des festivités divise les citoyens
Gouvernance vertueuse au Burkina : Le REN-LAC souhaite plus d’engagement des candidats à l’élection présidentielle
Caricatures du prophète Mahomet : « En islam, on ne se moque pas de Dieu, de ses prophètes et de ses lois », selon l’imam Ilboudo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés