Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à trois députés décédés

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 20 octobre 2020 à 22h50min
Assemblée nationale : La 7e Législature rend hommage à trois députés décédés

L’Assemblée nationale organise ce 20 Octobre 2020, à l’hémicycle, une cérémonie officielle d’hommage à des députés décédés sous la 7e Législature.

Cette cérémonie se tient en présence du président de l’Assemblée nationale , Alassane Bala Sakandé, des représentants des confessions religieuses , mais aussi des familles des députés défunts.

Sur l’affiche d’hommage postée sur les murs du parlement, figurent l’image de trois députés. Il s’agit des députés décédés entre le 30 juillet 2019 et le 17 mars 2020.

Il vous souviendra que le 30 juillet 2019, décédait le député Salfo Théodore Ouedraogo, roi de Boussouma. L’homme qui naquit le 09 septembre 1941, rendait l’âme le 30 juillet 2019, des suites d’une maladie à Boussouma .

Le 3 novembre 2020, le député maire de Djibo, Oumarou Dicko, succombait à la suite d’une attaque des groupes armés non identifiés. Celui-ci en route pour Ouagadougou, de retour de son fief à Djibo, a été arrêté par des hommes armés qualifiés de "terroristes" , puis assassiné, à la suite d’une embuscade. Né le 19 janvier 1958, le député maire Oumarou Dicko quittait les siens pour toujours le 3 novembre 2019.

La dernière défunte, objet du présent hommage, est la députée Rose-Marie Compaoré / Konditamdé. Membre fondateur du parti, Union pour le progrès et le changement (UPC) et membre du bureau politique national, la députée Rose-Marie Compaoré /Konditamdé décédait en cours de mandat le 17 mars 2020.

A l’époque, en période de coronavirus , son décès avait été lié à cette pandémie par les médias ; puis par suite, il a été dit qu’elle était décédée des suites d’une courte maladie. Au cours de cette cérémonie, elle est la seule défunte a être décorée à titre posthume.

Depuis le début de la 7e Législature, outre lesdits défunts suscités, figurent sur la liste des députés décédés Sibila Kaboré , député MPP du Kouritenga et Salifou Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale. Mais pour ces deux derniers, un hommage de l’Assemblée nationale avait été rendu.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Rencontre Gouvernement-Troïka des PTF : Les crises sécuritaire et sanitaire au cœur des échanges
Elections couplées 2020 au Burkina : La CODEL dresse le bilan de sa participation
Situation nationale : En fin de mission, le président du HCRUN remet son rapport au Chef de file de l’opposition politique
Rencontre entre Zéphirin Diabré et Blaise Compaoré : Premier acte de l’opération « bayiri » pour un super "pawego" 
Elections municipales de 2022 : Les acteurs réfléchissent déjà à la participation politique des femmes
Affaire "Mosquée de Pazani" : Eddie Komboigo craint qu’on ne replonge dans une autre crise
Côte d’Ivoire : Zéphirin Diabré rencontre Blaise Compaoré en catimini
Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de magistrats « déplorent et condamnent » l’attitude du gouvernement
Assises nationales sur l’éducation : Le ministre Stanislas Ouaro sollicite le CFOP
Médiateur du Faso : Obtention d’une grâce présidentielle au profit d’une détenue et réintégration d’une assistante de police stagiaire radiée ( rapport 2018)
Burkina : « On se demande si on a un État. S’il y en a un, c’est qu’il y a plusieurs États », s’inquiète Eddie Komboïgo
Crise sécuritaire : Le gouvernement est-il en train de perdre l’Est ? interroge Eddie Komboïgo, chef de file de l’opposition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés