Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il ne peut y avoir d’aujourd’hui, sans d’hier ou de lendemain, sans aujourd’hui.» Kim Jong-un

Musique : L’artiste slameur Delfy présente sa "Vision politique"

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • dimanche 18 octobre 2020 à 19h30min
Musique : L’artiste slameur  Delfy présente sa

L’artiste slameur Delfy a lancé son single ‘’Vision politique’’ le jeudi 15 octobre 2020. Le single enregistre beaucoup de vues et est disponible sur les pages officielles You tube et Facebook de l’artiste.

Pour une meilleure gouvernance dans les pays africains, l’artiste slameur Delfy a dirigé sa plume sur la politique et les politiciens.
De ce fait, Delfy a lancé son single ‘’Vision politique’’ le jeudi 15 octobre 2020. Le single enregistre beaucoup de vues et est disponible sur ses pages Facebook : Delfy officiel et Youtube : Delfy officiel.

Le single Vision politique est décrit par Delfy comme un morceau conscientisateur, ironique, qui dépeint les réalités politiques des pays africains en galère démocratique.

Aussi, cette fusion entre la poésie antique et l’oralité du mandé, analyse, dénonce et interpelle les peuples autour des mœurs pour s’engager dans une politique dans toute son éthique.

A son avis, « la politique en elle-même n’est pas mauvaise, ce sont les gens mauvais qui l’ont rendu mauvais aux yeux des gens justes. Vision politique qui est une vision d’éthique se veut un nouveau point de départ pour la nouvelle génération de la classe politique du tiers monde. La jeunesse est au centre de son intérêt, car jugée de bétail électoral. Nous pensons et concevons que la jeunesse doit s’assumer dans les questions politiques pour un développement durable ».

Par ailleurs vision politique s’érige contre, dit-il, « toute forme de politique politicienne, vision archaïque de la politique qui est basée sur la loi du moins disant, l’utilisation de gadget afin d’intimider les esprits faibles, et le grand tournoi de la corruption ainsi que la dictature sous un manteau de démocratie ».

Pour Delphy, si la politique doit se faire, qu’elle se fasse dans les règles du jeu car la participation électorale est un devoir citoyen. De ce fait, chaque individu doit avoir la liberté de choisir son représentant sur les fauteuils du peuple, la liberté de choisir son développement, en un mot la liberté de choisir son destin.

Né Dabiré Fidèle et originaire de Bobo-Dioulasso, Delfy est un artiste de scène, parolier, chorégraphe, comédien qui adopte comme nom de scène Delfy le Mec au Bec Tranchant ou Kunta kinté.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Toure
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour burkinabè : Il est temps d’arrêter la perversité et la mendicité
Watiti Watoma : L’artiste congolais qui veut conquérir le cœur des mélomanes burkinabè
Conte et éducation des enfants : « Le conte est incontournable pour la structuration de la vie de l’enfant », enseigne Kientéga P. Gérard dit KPG
Prix Goncourt des Lycéens et Prix Orange du Livre en Afrique : Critiques sur le sacre de Djaili Amadou Amal
Festival international de Danse de Ouagadougou (FIDO) : La 9e édition aura lieu du 23 au 30 janvier 2021
Culture du niébé au Burkina : Des chercheurs publient un livre sur sa progression des cinquante dernières années
Littérature : "Toute Chose est belle en son temps" une oeuvre de Ranipoma Bernard Zoungrana
Dans les griffes d’un vrai malade : Une nouvelle de Daniel GUIRE et SANON Anselme
Musique : L’artiste Amidos le mannequin dédicace son nouveau clip « Waguess Burkina »
Burkina : Les enseignants musiciens veulent concilier civisme et citoyenneté dans un contexte de Covid-19 en milieu scolaire
Musique : L’artiste H. Passoul présente « Merveilles de Dieu », son premier album
Cinéma : Le réalisateur Yacouba Napon dit MCZ dépeint l’ingratitude à l’écran avec « Madi Ligdi »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés