Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Peu importe le succès, il s’agit d’être grand, non de le paraître.» Romain Rolland, Ecrivain

Carrière de granite de Pissy : Un spectacle pour encourager les femmes ouvrières

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 17 octobre 2020 à 15h30min
Carrière de granite de Pissy : Un spectacle pour encourager les femmes ouvrières

Basic Soul et le collectif artistique Faso ont presté ce vendredi 16 octobre 2020, à la carrière de granite de Pissy à Ouagadougou, pour encourager les femmes qui travaillent sur ce site. Ce spectacle veut promouvoir le nouveau single intitulé « fils du ghetto » de Basic Soul.

Le site du granite est un lieu où travaillent des personnes de tout genre, surtout les femmes. C’est fort de ce constat que le collectif artistique Faso piloté par Basic Soul (artiste chanteur burkinabè, Souleymane Ouédraogo à l’état civil) ont décidé de dédié leur single intitulé « fils du ghetto » à ces femmes battantes afin de les encourager et entendre leurs préoccupations.

Selon Souleymane Ouédraogo allias Basic soul, « ce single fils du ghetto a des messages à faire écouter aux jeunes burkinabé. Le choix de ce site est de donner de la joie à ces travailleurs, et montrer qu’il y a des personnes qui se battent avec intégrité et honnêtement pour gagner leur pain quotidien. Ces personnes ne sont pas à négliger j’invite les jeunes à s’unir et se battre dignement pour construire un Burkina meilleur » a-t-il expliqué.

Photo de famille avec les ouvriers du granite

Des tailleurs et tailleuses de pierres concentrés sur leurs taches, c’est le constat que l’on fait à l’entrée du site de granite. Ces personnes expliquent ne pas regretter ce qu’ils font car cela leur permet de subvenir à leurs besoins. La représentante des femmes, Mamounata Nikiéma raconte qu’elle travaille dans ce site depuis dix ans et ne regrette pas ce travail car il lui permet de scolariser ses enfants et de s’occuper de sa famille.

« Le travail ici est bien depuis que j’y suis, je n’ai pas encore été diagnostiqué pour un mal lié à ce travail. Bien vrai que c’est dure de tailler des pierres mais je n’ai pas le choix parce que je ne veux pas voler ou mendier donc je préfère faire ce travail dignement pour m’occuper de ma famille. Le message que j’adresse au gouvernement c’est de continuer toujours de nous soutenir car nous recevons des dons mais pas assez. » signale-t-elle.

Photo de l’affiche

Le spectacle s’est bien déroulé avec les ouvriers qui ont apprécié et remercié les organisateurs. Il y aura un autres spectacles prévus à Cissin avec des travailleurs de pneus, le samedi 17 octobre 2020. Le clip sera disponible sur Art Faso et autres plateformes digitales.

Alicia Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un enfant parce qu’il est handicapé, c’est fermer la porte de toutes les opportunités à cet enfant », selon Abdoulaye Traoré président de la CORAH/HBS
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a beaucoup d’argent à prendre dans la circulation !
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le Burkina a enregistré 238 nouveaux cas de lèpre en 2022 dont huit enfants », Dr Ilboudo, dermatologue-vénérologue
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% des boutiques sont parties en fumée, selon le ministre du commerce Serge Poda
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés suite à l’attribution d’une réserve administrative à un particulier
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat national des commerçants soutient les sinistrés et les encourage à se ressaisir
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe Sawadogo explique des raisons des réticences
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou sacrés meilleurs joueurs de la 2e édition
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de six milliards de francs CFA mobilisés pour les travaux
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de la maîtrise d’eau au centre d’une réflexion à Ouagadougou
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, "des centaines de boutiques" parties en fumée
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine Traoré ne se marchande pas », clament les Patriotes du Nord
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés