Vision Express sur… : La FBF et la participation des Etalons à la CAN 2013

lundi 14 janvier 2013

En pleine préparation de la CAN 2013 en Afrique du Sud, plus précisément depuis sa base à Nelspruit, la Fédération burkinabè de football a jugé bon de donner suite à la requête du stade Rennais de libérer son milieu de terrain offensif, Jonathan Pitroipa pour prendre part à un match de demi finale de la coupe de la Ligue. Le club français où évolue le joueur burkinabè, estimant que son attaque est décimée, et a demandé au Burkina Faso, la permission de libérer “PIT” pour ce match.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vision Express sur… : La FBF et la participation des Etalons à la CAN 2013

A la grande surprise, cette requête du stade Rennais a trouvé une suite favorable de la part des dirigeants de la Fédération burkinabè de football, puisque ce joueur est actuellement de retour dans son club pour prendre part ce mercredi, à la demi-finale de la coupe de la Ligue en France. On ne le souhaite pas, mais si “PIT” se blesse lors de cette compétition, sa participation à la CAN est compromise, au pire, terminée.

On se demande encore pourquoi l’équipe fédérale burkinabè a donné une suite favorable à la requête du stade Rennais ? On sait qu’en cette période de préparations de la coupe d’Afrique des Nations, un pareil cas s’est posé en France, plus précisément à Olympique de Marseille. Le club phocéen venait juste de recruter le milieu de terrain offensif de Valencienne, Foued Kadir. Les dirigeants marseillais, ont déposé une requête auprès de la Fédération algérienne de football. L’OM sollicitant que sa recrue hivernale prenne part à son match de 32ème de finale de la coupe de France avant de rejoindre la sélection.

L’Algérie « n’est pas passée par quatre chemins » pour refuser cette requête de l’OM, les Fennecs voulant préparer sereinement cette CAN. On en arrive donc à se poser cette question, la Fédération burkinabè de football accorde-t-elle du crédit à la participation des Etalons à cette compétition ? Certains diront, absolument non, puisqu’elle a trouvé nécessaire de libérer son joueur en pleine préparation de la CAN, à ses risques et périls. On ne peut pas comprendre pourquoi les intérêts de Renne passent avant ceux du Burkina Faso !

Si on sait que les Etalons seront privés pendant un bout de temps d’Alain Sibiri Traoré, et qu’à cela, si on ajoute “PIT” à cette liste, c’est dire que c’est toute l’offensive des Etalons sera tout aussi décimée. On peut alors s’interroger sur le crédit que la FBF accorde à la participation des Etalons à cette CAN : d’abord, c’est le chargé de communication de la FBF qui annonce que le joueur s’est blessé lors du match amical des Etalons contre le MENA du Niger en Afrique du Sud, et le week-end, soit le samedi 12 janvier 2013, le joueur est aperçu dans les tribunes du stade de la Route de Lorient à Renne.

Et selon les confrères de CANAL +, PIT est sur place pour prendre part à la demi-finale de la coupe de la Ligue de France. Si PIT rate cette CAN, la FBF en assumera toute la responsabilité. Elle avait la possibilité de dire non à la requête du stade de Rennes. Selon les règlements de la FIFA, les clubs ont l’obligation de libérer les joueurs deux semaines avant le début de la CAN.

Firmin OUATTARA

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés