Autant le dire… : Même si Blaise Compaoré quitte le pouvoir…

dimanche 11 août 2013

On donne l’impression qu’il suffit que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour que tout soit rose pour les Burkinabè. Et pourtant, même si Blaise Compaoré quitte le pouvoir aujourd’hui (tôt ou tard il le quittera) ce n’est pas évident que les Burkinabé soient plus heureux qu’actuellement. Autrement dit, le départ du pouvoir de Blaise Compaoré suffit-il à lui seul pour que certains maux que nous dénonçons aujourd’hui trouvent leurs solutions ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En effet, lorsqu’avec votre enfant derrière, sur votre moto, vous ne respectez pas les feux tricolores et les stops, vous décrochez votre téléphone et communiquez tout en conduisant avec une seule main, faut-il que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour qu’on mette fin à de tels comportements que, malheureusement nous transmettons à notre enfant qui est derrière nous ? Quand, voyant le bailleur arriver à la maison, on s’enferme dans la chambre en disant aux enfants et à madame de dire que « je ne suis pas là », n’est-ce pas que nous sommes en train d’apprendre à tout ce monde-là à mentir et à fuir leurs responsabilités ? Faut-il nécessairement que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour qu’à la maison, nous mettions fin à de tels comportements ?

Vous êtes au téléphone portable, votre débiteur vous demande si vous êtes à la maison. Il veut vous voir parce que vous lui avez menti plusieurs fois sur les délais de paiement. Pendant que vous êtes bien à la maison, entouré de votre épouse et vos enfants, vous lui dites que vous n’êtes même pas dans la ville que vous habitez. Quelle moralité enseignez-vous à votre progéniture ? Faut-il que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour que vous mettiez fin au mensonge ?

Quand vous allez en brousse, vous ramassez des noix de karité que nous n’avez ni planté ni arrosé, et qu’une fois sur le marché, vous spéculez là-dessus en les vendant plus cher que vous devriez. Quand le commerçant de ciment reconditionne les sacs en diminuant les quantités pour se faire plus de fric sur le dos de ses concitoyens, est-ce parce que Blaise Compaoré est au pouvoir ? Quand le vendeur de riz, de maïs, de sorgho et de petit mil fait de même, faut-il seulement que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour mettre fin à de tels comportements ? Quand nous transportons des personnes dans des tricycles tout en sachant que cela est interdit parce que c’est dangereux, faut-il qu’on vienne nous contraindre à ne pas le faire ? Quand les taxis roulent au gaz domestique, tout en sachant que c’est très dangereux au cas où, faut-il que Blaise Compaoré quitte le pouvoir pour qu’on y mette fin ?

Quand avec des camions de transport de marchandises, nous transportons aussi des personnes, des animaux, tout en surchargeant et en plus nous faisons la vitesse. Est-ce parce que Blaise Compaoré est au pouvoir ou faut-il qu’il le quitte pour que nous sachions la dangerosité de ce que nous faisons ? Quand nous sommes fâchés parce que nous estimons qu’on nous a brimés et que nous détruisons, saccageons et brûlons le bitume, des véhicules, des engins et même des bâtiments, est-ce seulement parce que Blaise Compaoré est au pouvoir ?

A l’analyse, il y a forcément des comportements que nous devrions interdire dans notre vécu quotidien tout simplement parce, que tout ce que nous vivons aujourd’hui et que nous dénonçons, tout en croyant que c’est quelqu’un d’autre qui viendra y mettre fin, provient de nous-mêmes. Malheureusement, nous transmettons ces mauvais comportements-là à nos enfants depuis la maison. Et nous nous étonnons après qu’ils ne nous respectent pas dans la rue et qu’ils manquent de savoir-vivre. Sans doute que certains pensent et disent que ça vient de là-haut. Ce qui peut être vrai, mais si dans la famille, les valeurs citoyennes sont bien enseignées, il est presque sûr que nous n’accuserons pas, à tort ou à raison, le « là-haut ». N’est-il pas vrai que le « là-haut » peut débuter par le « en bas » ? Si le départ du pouvoir de Blaise Compaoré doit permettre de rendre la vie belle à nous tous, lui y compris, allons lui dire non dans les urnes.

Dabaoué Audrianne KANI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Messages

  • tout ceux dont vous avez cité ne sont que le fruit de la mauvaise gouvernance et la pauvrété dont il est le 1er responsable

  • Dabaoué Audrianne KANI, il faut arrêter de divertir les gens par tes exemples mal placés surtout en ce moment où la tension est vive. Faute ou pas de Blaise COMPAORE, il doit partir à la fin de son mandat. Il faut respecter la règle du jeu même si celui qui va le remplacer ne va apporter le paradis au Burkina. Je suis tenté de vous comparer à l’ex-député Mahama SAWADOGO à un moment donné par vos provocations et vos humours mal inspirés.

  • ne mélangeons pas choux et carottes mon ami. Même certains mauvais comportements des citoyens sont dus a la mauvaise gestion du pouvoir. Si au sommet de l’état on adopte un comportement digne, la base se conformera.

  • Mr Daboue, qu est ce que ce que vous dite a a voir avec Blaise au pouvoir ou pas. Nous on veux l alternance c est tout !!! Tout ce que tu dis releve de la nature de l Homme, meme aux USA les gens se comportent mal c est l homme mem comme ca. On est pas parfait !!! Mais au Faso On demande seulement qu il y ait de l alternance, qu une seule personne n applique ses idees sur le pays pendant plus de 25 ans. Ya na marre

    • Vous avez peut-être raison Mr DABONE, certains actes d’incivisme que vous dénoncez sont le propre hélas de la nature humaine. on ne peut l’éradiquer complètement. même ici en Europe, il y a des cas d’incivisme, mais bien évidemment à un degré moindre. et je conviens avec vous que le départ de Blaise ne suffise pas pour corriger de telles dérives sociales. cependant j’aurais aimé que vous fassiez une analyse dialectique. vous aurez pu relever le niveau du débat si vous alliez jusqu’au bout de vos idées en évoquant la part de responsabilité du régime dans ce que vous dénoncez, je vous aurai applaudi.
      mais une telle analyse unijambiste me fait croire que vous avez choisi votre côté.
      en tout état de cause, personne ( sauf les hypocrites) ne peut applaudir un régime qui dure depuis 25 ans et qui de surcroit tente de se maintenir par tous les moyens. très cordialement
      très cordialement.

    • Ce que Dabaoué dit est vrai mais puisque quelque part cela interpelle notre responsabilité nous refusons. On ne peut pas vouloir seulement l’alternance. Oui pour l’alternance. Mais on doit aussi penser à l’après alternance. Ce qui arrive aujoird’hui au Burkina est de la faute de tout un chacun de nous. Les dirigeants oui, mais nous aussi. Que chacun se pose la question de savoir ce qu’il a fait concretement pour que les choses ne se dégadent pas, pour que la justice soit respectée, pour qu’il n’y ait pas corruption ...nous sommes nous même ceux qui négocions avec les policiers, les juges parce qu’on refuse que la loi nous soit appliquée et on veut que les autres acceptent. Imaginez vous un simple fonctionnaire qui, arrêté au feu, négocie avec 2000f pour passer. Que fera t’il le jour où il sera un grand responsable ou une autorité ? Il ne donnera meme pas quelque chose. Il se sentira en force de donner l’orde ou d’imposer. Tout part de l’éducation et de la remise en cause personnelle. Donc pendant qu’on pense alternance, pensons à revoir nos propres attitudes. C’est facile de tout mettre sur le dos des autres. Après tout, les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent. Les élections c’est pour bientôt, politicien ou non, que chacun commence à faire campagne pour que les autres adhèrent à son idée d’alternance, qu’ils aillent se faire enregistrer pour les élections, et votent oui pour celui là qu’ils préfèrent. C’est comme ca qu’on a 1 bonne alternance. Si ceux qui ne veulent pas ne votent pas et que ceux qui veulent votent beaucoup, cela ne doit pas nous surprendre. Evitons de penser violence mais plutot stratégique pour qu’après on ait pas des situations comme en Cote d’Ivoire, en Egypte ou en Centrafrique

  • mon cher journaliste quand on parle d’incisme au faso n’oublie pas que ce sont ceux ds haut qui sont d’abord inciviques avant que la base ne le soit."meme si on ne peut jeter tout le tord des burkinabè au président il n’en est pas moins responsable.la maxime qui est erigée est faite ce que vs voulez sauf le pouvoir.

    • Chèr(e) Kani, arrêtez de divertir les gens quand les idées vous manquent pour écrire un article. Celui-là est d’une platitude décontenançante. Suivons votre logique : Si l’individu qui brûle était puni conformément à la loi, sans que ce dernier ne puisse soudoyer le policier qui constatait l’infraction (amende ou confiscation de l’engin pendant 3 jours comme dans certains pays) ; si l’individu (ou son parent ou protecteur) ne pouvait intervenir au niveau du supérieur du policier au commissariat pour recouvrer son engin sans payer d’amende, car le commissaire se verrait lui-même sanctionné dans de telles situations ; et si enfin le ministre de la sécurité pouvait risquer son portefeuille s’il était reconnu autoriser ou même profiter de telles pratiques comme c’est souvent le cas, il faut avoir l’honnêteté de reconnaitre que les choses ne seraient pas comme on le voit aujourd’hui. Selon vous, qui d’autre(s) à part les autorités au plus haut somment peuvent donner l’exemple et faire appliquer la loi ?

  • C’est plutôt Blaise et son entourage qui croient qu’il suffit que Blaise quitte le pouvoir pour que tout soit NOIR pour les Burkinabés. Exemple : # Nous n’avions de pétrole mais nous avions Blaise# Dit un de ses aveugles sympathisant.

  • C’est plutôt Blaise et son entourage qui croient qu’il suffit que Blaise quitte le pouvoir pour que tout soit NOIR pour les Burkinabés. Exemple : # Nous n’avions de pétrole mais nous avions Blaise# Dit un de ses aveugles sympathisant.

  • oui tout ce que tu as cités sont la faute de blaise parce que quand un ministre vol et qu’on le nomme ambassadeur, quand un DG de société vol et il devient ministre ; tu veux le reste du peuple se comportent comment blaise est le mal du burkina parce il n’as jamais sanctionner personne

  • MR. Dabaoué Audrianne KANI, à vous lire attentivement, je me suis dis que vous devriez être un stagiaire, En tout cas, en analyse politique vous friser le ridicule.
    N’oubliez pas que chaque peuple est à l’image de ses dirigeants.
    Tous les maux que vous listez sont comme un de mes prédécesseurs l’a dit, les résultats d’une très médiocre gouvernance.
    Sous SANKARA, est ce que vous pouviez imaginer tout cela ?
    Nous sommes prêts à souffrir, qu’il parte c’est tout.

  • Merci, mr Dabouė pour cet article responsable qui conscientise et apelle au civisme. Un citoyen bien ėduquė, poli, respectueux de son prochain et des institutions de la Republique est un bien pour tout le monde : Blaise Compaoré , Tinbila ou Diabrė. Un incivique est un mal qui indispose la sociėtė. Qui est fier de voir son enfant brulė, cassė, insultė pour finir un jour à la Maco comme les ėtudiants ?
    Blaise ou pas si es mal ėduquė, tu le seras pour tout le monde, même pour Dieu. Ceux qui inculquent la violence n’ont qu’à attendre leur tour. Ce trop facile de rejeter chaque fois la responsabilitė d’un feu brulė, d’un chief ėcrasė à Tampouy ou d’une fuite d’eau de son robinet au pouvoir. Posons la question : qu’ai je fait moi pour arrêter cela ?
    Les rėseaux sociaux doivent être des espaces d’ėducation et non d’appel à l’incivisme et au meurtre.

  • C est la nature humaine qui est ainsi faite mais nous aspirons à un mieux être avec un changement à tous les niveaux. Certe le départ de Blaise n est pas forcément la réponse à tous nos problèmes mais nous évite déjà le non respect de nos propres textes /constitution. Avec l alternance ,des idées nouvelles pourraient émergées pour le développement .

  • ma chère Audrianne, vous avez beaucoup de choses à apprendre. C’est parce que Blaise est au pouvoir qu’il y a tous ces comportements que vous citez. a moins que vous n’ayez simplement envi de nous divertir.que vous voulez-vous dire au juste ? doit-il rester indéfiniment au pouvoir puis que selon vous rien ne changera même s’il le quittait ? j’espère que vous au moins vous n’avez jamais brûlé un feu ou menti ! prrrrrrrrrrrrrrr

  • A toutes ses questions que vous posez, la réponse ne saurait-être qu’affirmative. l’incivisme que vous tenez a décrier tant n’est rien d’autres que le fruit de la mal gouvernance sous ce régime. Pourquoi les pouvoirs publics ne bronchent-ils pas sachant tous ces actes et qu’est-ce que vous, en tant que journaliste avez fait pour endiguer cela ? Ne dit-on pas que le caïman ne fait que suivre les contorsions du fleuve ?

  • mon cher, votre analyse n’est pas convainquant. Nous voulons l’alternance pour améliorer notre vécu quotidien. L’incivisme est la résultante de la mal gouvernance. Comment pouvez-vous dire "aller lui dire non dans les urnes" ? du moment que c’est son dernier mandat. Attention à vos intentions voilées.

  • Mr je pense que votre analyse est superficielle et sans fondements. le probleme d’incivisme a sa source dans la mal gouvernance.kan ds un pays la justice est faite pr condamner les faibles, kan les ressources du pays revient a une minorité et kon embellit mem les mauvaises choses pr flater l’opinion public, il va de soi q les gens dont vs parlé agisse ainsi.si le pere ki fuit son bailleur avait d kw payé nalait pa agir ainsi.si force restait a la loi il n’yorait pa kelkun ki va mal agir.dmande les agents d sécurité cmt ils ont du mal a faire leur w

  • Le problème est que Blaise est du même acabit que les pères de la nation des indépendances. Il ne faut pas oublier qu’il est l’un des survivants de ceux qui ont forgé le Burkina moderne et il se comporte comme tel et nous avons vu le résultat que ces fins de règne ont produit en CI, au Togo, au Zaire et même ailleurs . Qu’il s’en aille pour qu’on refonde ce pays sur d’autres valeur tel que le mérite et non la cooptation quand on se dit que ce sont des gens qui n’avaient pas fini leur cursus universitaires qui étaient au commande et faisaient la pluie et le beau temps.

  • Avant Blaise le Vol a existé, l’incivisme aussi après lui aussi il en existera. As tu faits l’inventaire des détournements au Faso ? Sais-tu combien de voleurs de poulets croupissent dans nos prisons tandis que des voleurs de milliards à la Guiro "ne sont pas n’importe qui pour être arrêtés ? Ne nous divertis pas Daboué

  • Certainement pas à mon avis. Mais sa persistance au pouvoir nous met en retard. Blaise Compaoré ne peut pas faire plus que ce qu’il a déjà fait. Sur ce point j’en suis certain. Qu’une nouvelle équipe arrive nous permettra d’aller de l’avant, car plus jamais on ne laisserai plus personne nous gouverner pendant 25 ans. Trop c’est trop. Est ce à dire que nous devons nous laisser dans cette situation parce qu’on n’est pas sûr de ce qui nous arrivera demain ? répondez à vous même à cette question.

  • tout à fait d,accord avk vs mr dabaoué quant au comportément incivique de certains citoyens.mais écouté DIEU avec toute sa largesse,sa bonté,sa méséricorde jéssus christ n,a pas fait l,unanimité,juste pour illustré la bétisse humaine.meme les pays dévélloppés ces cas d,incivismes st fréquent.ici mr dabaoué on parle d,alternance.célui ki prendrait la destiné du pays en main aprés blaise compaoré ne sérait pas un super homme pour ns éradiquer les maux dont tu fais cas mais je suis convaincu qu,avec un nouveau chef d,état le burkina se portérait mieux ; ;mieux avec son peuple et mieux avec ces voisins. président élu 1e fois ;2fois ;élu 3fois ne peut sémer le chaos,un désordre social aprés son départ meme si ce départ ne s,est orchestré de façon violente.

  • Un intello ne raisonne pas de la sorte.Quand on est intellectuel,on analyse,interprète et tire des enseignements.Conseille -le donc de me reviser et de rester à vie au pouvoir !

    • VOS PARODIES ME FONT HONTE,vous pensez qu’il suffit que blaiso renonce à modifier l’article 37 pour qu’on voit un autre vautour au palais de kosym,vous vous leurez.
      60% de la population burkinabè a moinds de 25 ans,ce qui signifie qu’ils sont nés après la révolution et ont vecu dans les périodes de grâce du regime compaoré. Ces jeunes debordent d’energie et manque d’expérience.
      Tout le monde presque oublie le rôle de l’armée dans la démocratie en Afrique, il fo compter avec l’armée car un coup d’état et un regime de transition font légions avec alternance sur ce continent.PARMI TOUT LES PRESIDENTS BURKINABE, SEUL MAURICE YAMEOGO A ETE UN CIVIL ?AUCUN MILITAIRE NE VA ACCEPTER TRAVAILLER AVEC UN CIVIL A QUI IL NE FAIT AUCUNE CONFIANCE.Le rôle des officiers supérieurs de notre armée sera très préponderant en 2015, mérite d’etre prise en compte ; bojours les massacres et les arrestations.Pensez a legypte avec leur fameux printemps arabes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés